Congrès des témoins de Jéhovah et transfusion sanguine sur fond de drame humain

Opinion du citadin

C’est à Québec que se déroule cette fin de semaine le congrès annuel des témoins de Jéhovah. L’événement se déroule au Colisée de Québec. 7000 témoins sont attendus au Colisée. Ce matin, 29 juin, les activités ont commencé sur fond de protestation d’ex-témoins de Jéhovah.

Les protestataires étaient là à l’invitation de Jonathan Lavoie, frère d’un témoin de Jéhovah, Jean-Claude Lavoie, qui est mort en décembre 2006, à 26 ans, après avoir refusé une transfusion sanguine. Ses médecins le lui avaient vivement conseillé d’accepter une transfusion pour le sauver. Ce dernier souffrait alors d’une tumeur à l’intestin et la transfusion aurait pu lui sauver la vie. Jonathan, lui-même un ex-témoin de Jéhovah, a affirmé à Radio-Canada : « Ce que je demande dans le fond au gouvernement, c'est de laisser les médecins agir, que ce soit les médecins qui prennent la décision et non pas la religion ».

Actuellement la loi ne permet pas de transfuser une personne adulte contre son gré. Il y a toutefois jurisprudence pour les mineurs, enfants de témoins de Jéhovah. Les médecins n’ont pas à demander l’autorisation des parents ou du jeune patient pour le transfuser si cela s’avère nécessaire. Pour les adultes, c’est une autre histoire. Qu’à cela ne tienne, Jonathan a lancé une pétition sur Internet afin que nos gouvernements rendent le refus de traitement pour des raisons religieuses illégal.

Pourquoi les témoins refusent-ils les transfusions sanguines. Voici un élément de réponse tiré d’un forum yahoo sur les religions et la spiritualité. L’auteur est frederiquevb http://qc.answers.yahoo.com/question/index.php?qid=20070529042814AA2xV9Q :

« Les Témoins de Jéhovah fondent leur point de vue sur l'utilisation du sang sur les versets de la Bible suivants :
Lévitique 17:13, 14 :
« Quant à tout homme d’entre les fils d’Israël ou à tout résident étranger qui réside comme étranger au milieu de vous, qui prend à la chasse une bête sauvage ou un oiseau qui se mange, celui-là devra alors en verser le sang et le couvrir de poussière. Car l’âme de toute sorte de chair est son sang par l’âme [qui est] en lui. Voilà pourquoi j’ai dit aux fils d’Israël : “ Vous ne devez manger le sang d’aucune sorte de chair, car l’âme de toute sorte de chair est son sang. Quiconque le mangera sera retranché. »
Actes d'Apôtres 15:22-29 :
« Car l’esprit saint et nous-mêmes avons jugé bon de ne pas vous ajouter d’autre fardeau, si ce n’est ces choses-ci qui sont nécessaires : 29 vous abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. »
Actes d'Apôtres 21:25 :
« Quant aux croyants d’entre les nations, nous avons pris notre décision et nous [l’]avons envoyée : ils doivent se garder de ce qui est sacrifié aux idoles ainsi que du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. »
Suivant leur compréhension de ces principes bibliques, ils refusent non seulement la consommation d'aliments contenant du sang humain ou animal, mais encore toute utilisation thérapeutique de sang allogénique total, de plasma, de concentrés globulaires, plaquettaires, leucocytaires. Ils s'opposent également à la collecte anticipée de leur sang pour une utilisation différée. En revanche, suite à des directives de leur mouvement sur ces points, nombre de Témoins de Jéhovah acceptent la transfusion de sang autologue au cours de procédures telles que l'hémodilution ou la récupération per- ou postopératoire du sang. La décision concernant l'utilisation de certains produits de fractionnement du plasma (albumine, immunoglobulines, antithrombine, facteurs de coagulation...) reste à la conscience de chacun individuellement. »

Autre éléments de réponse tiré de http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9moins_de_J%C3%A9hovah_et_transfusion_sanguine :

«Un coût élevé en vie humaine

Depuis 1945, date de la première mention de l'interdiction des transfusions sanguines, jusqu’à nos jours, de nombreux Témoins de Jéhovah se sont retrouvés confrontés à une situation médicale où les transfusions sanguines sont la seule solution thérapeutique possible.

Rien qu'en France, en 1999, un médecin rapportait dans le journal Le Monde que les dirigeants Témoins de Jéhovah reconnaissaient auprès de la communauté médicale 15 cas de Témoins de Jéhovah n'ayant pas d'alternative aux transfusions sanguines par an[6]. Si l'on se base sur ce chiffre et qu'on l'étend au monde entier, en considérant artificiellement que les conditions médicales sont les mêmes partout dans le monde, on arriverait donc en 1999 à un chiffre de 750 Témoins de Jéhovah ayant un besoin vital de transfusions sanguines par an, en se basant sur les chiffres même de leurs dirigeants.

De plus, une étude clinique réalisée aux États-Unis de janvier 1988 à décembre 1999 lors de laquelle a été examiné le risque de décès au cours de l'accouchement des femmes Témoins de Jéhovah a révélé que le taux de mortalité de ces mères était presque 44 fois supérieur à celui de la population Américaine en générale et ceci malgré le recours à des « cell-saver » (dispositifs qui collectent et réutilisent le sang du patient)[7]

Pour qui n’est pas témoin de Jéhovah, refuser une transfusion qui pourrait vous sauver la vie est stupide. Même s’il existe des alternatives, elles ne sont pas parfaites et parfois sont même dérivées de milliers de transfusions. Tout dogme religieux qui nuit à la santé est anachronique. Le refus de transfusion, datant seulement de 1945, de la part des témoins de Jéhovah ne se base sur aucune logique mais sur une interprétation erronée d’un texte (la Bible) écrit alors que la transfusion sanguine n’existait pas. Nous sommes donc ici au niveau de l’interprétation d’un livre sacré, commun à plusieurs religions, et qui n’est pas compris de la même manière par les catholiques, anglicans orthodoxes etc.

Monsieur Lavoie fait bien de manifester son désaccord, mais il se bat contre des moulins à vent. Il serait surprenant que la loi soit changée car le droit au refus de traitement de la part d’un malade est assuré peu importe sa motivation en autant qu’il soit adulte et lucide. Ouvrir une brèche à ce droit est risqué. Interdire le choix de ne pas être soigné si nos motivations sont religieuse est un pas de plus vers une société plus rigide qui dériverait tranquillement vers le totalitarisme de droite ou de gauche. Bien sûr, je n’adhère pas aux convictions et croyances des témoins de Jéhovah. Mais si quelqu’un, comme Jean-Claude Lavoie, un adulte sain d’esprit, sachant que sans transfusion il va mourir et, malgré tout, la refuse, pourquoi lui enlèverait-on ce droit? Ce dernier voulait-il vivre avec le sang d’un autre dans ses veines? Si la réponse est catégoriquement non, pourquoi l’aurions-nous forcé en tant que société à recevoir la transfusion?

Personnellement si Jean-Claude avait été mon frère, je dirais comme Jonathan : forçons les malades à recevoir le traitement dont ils ont besoin un point c’est tout. Mais sur une base plus collective, globale, j’hésite à signer la pétition.

Pourquoi j’hésite? Je n’aime pas que la loi s’ingère dans toutes les sphères de notre vie comme elle le fait de plus en plus. Je suis d’accord pour que les personnes mineures, témoins de Jéhovah, reçoivent une transfusion malgré l’avis contraire de leurs parents et même du leur. Pour un adulte je pense que c’est différent. C’est le droit au choix de religion et de la pratiquer comme on veut. C’est garanti par notre charte des droits et libertés. Si on enlève ce droit… il y en aura d’autres qui suivront à propos de l’habillement, des symboles religieux, de l’alimentation etc. Vous voyez où je veux en venir avec les accommodements raisonnables. Ça ne vise pas seulement les communautés culturelles. Les témoins de Jéhovah proviennent de toutes les sphères de la société comme bien des religions et des sectes. Doit-on interdire telle religion et pas telle autre, telle secte et pas telle autre. Quel critère utiliser pour juger un dogme acceptable ou pas?

Voilà pourquoi j’hésite à signer la pétition de Jonathan. C’est un terrain très glissant. On risque d’ouvrir la boîte de Pandore. Légiférons pour protéger le droit des personnes mineures, trop jeunes pour décider. Mais, pour les adultes...

L’idéal pour moi est de dénoncer la bêtise, comme Jonathan le fait, contre les dogmes stupides des religions et des sectes. Des dogmes idiots qui nuisent à la santé, à l’égalité des sexes et au bien-être des individus méritent d’être dénoncés. Nous avons la liberté d’expression pour pouvoir librement nous exprimer à ce sujet.

Vous comprendrez que ce n’est pas moi qui adhère aux inepties des témoins de Jéhovah. De là à leur enlever le droit de choisir en toute connaissance de cause un traitement, j’hésite beaucoup. La décision du témoin de Jéhovah adulte d’accepter ou non la transfusion ne met que lui en danger, et non autrui.

Si nous légiférons comme le souhaite Jonathan, cela ferait de tous les pratiquants adultes de cette religion, des citoyens de seconde zone ayant un droit de moins que les autres : le droit de choisir.

Un précédent serait né. Dans ce cas-ci, oui, ce serait souhaitable, au fond. Mais, qui seraient les prochains à voir leurs droits brimés? Et cette fois là, est-ce que ce sera plus souhaitable? Attention, pente glissante! Il est préférable parfois de dénoncer la bêtise avec force sans pour autant l’interdire par une loi.

Pour plus d’informations :

Site pétition en ligne de Jonathan Lavoie : http://www.primovivere.org/

Blog sur la question : http://laiciste.over-blog.com/article-10690910.html

Site officiel des témoins de Jéhovah : http://www.watchtower.org/

Commentaires

mort pour avoir refuser la transfusion sanguine

J'ai lu attentivement les commentaires et les liens renvoyant à la pétition. Je précise que je suis Témoins de Jéhovah depuis de très nombreuses années, que ma femme a eu 2 merveilleux enfants en pleine santé. je comprends parfaitement la position de certaines personnes y compris celle de Jonathan qui déplore la mort de son frère.

La position des témoins de Jéhovah sur le sang est antérieur à son utilisation lors d'opération, et est motivée effectivement par sa compréhension de la Bible et non pour des raisons médicales.
J'apprécie les propos modérés que j'ai lu sur le droit de chaque adulte de décider en pleine conscience de ses choix thérapeutiques. je précise aussi que les centaines de Témoins que je connais ne désire rien de moins que de rester en pleine santé et de profiter de tous les soins que la science et la médecine procure et que je soigne mes enfants comme la prunelle de mes yeux.

En rapport avec le chiffre avancé de 750 morts à cause du refus de transfusion, quelqu'un a-t-il une idée du nombre de morts annuels liés aux transfusions sanguines: choc transfusionnel pendant les opérations, maladies transmises pendant une transfusion.

réplique à monsieur Laurent

Monsieur Laurent,
Avec tout le respect que je vous dois, je ne suis pas d'accord avec la comparaison que vous faites à la fin de votre commentaire. Vous vous demandez combien de morts suite à un choc de transfusion, vous faites sans doute allusion aux maladies du sang, contamination au VIH ou hépatite après une transfusion dans les années quatre-vingts etc. Vous posez une mauvaise question. Sans transfusion, tous ces gens seraient morts de toute façon. On ne fait pas une transfusion sans raison. Lorsqu'il y a transfusion, en règle générale, c'est un acte médical appliqué pour empêcher la mort du patient.

Il en va de même pour tout acte médical majeur.

Pour un malade qui a besoin d'une transfusion, le risque de mourir est beaucoup plus grand s'il la refuse que s'il l'accepte. C'est mathématique. Le refus de la transfusion ne repose sur rien d'autre qu'une interprétation erronée de la Bible. Même des témoins de Jéhovah ne sont pas d'accord avec ce dogme édicté, je le rappelle, en 1945.

Je suis en tout cas bien content que les bébés et les enfants puissent la recevoir sans le consentement de parents bornés.

Pour les adultes, c'est autre chose. À mon avis on ne peut donner un traitement médical à une personne adulte et saine d'esprit sans son consentement. Même si les raisons invoquées par la personne malade sont stupides et basées sur des inepties, la liberté de choisir pour soi est une garantie de notre charte des droits et libertés.

Cette même charte me donne la liberté de dénoncer ce genre de bêtise qui, et je suis d'accord avec Jonathan Lavoie sur ce point, provoque la mort inutile de nombreuses personnes.

Transfusion sanguine

Que dire des morts victime des transfusions sanguine lors des scandales du sang contaminé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Est-on certain de guérir si on accepte des transfusions de sang?
Est-on à l'abris de contracter des maladies lorsque l'on accepte une transfusion?
On nous dis qu'il n'y a plus de probléme avec le sida en acceptant des transfusions car le sang est hautement controlé,et si demain,une nouvelle maladie apparai se transméttant par le sang,ne serions-nous pas devant le même probléme qu'avec le sida?

sang

Bonjour, je donne mon avis: On peut se nourrir par voie intraveineuse. Est ce que quelqu'un qui ne doit pas boire de l'alcool peut s'en injecter dans les veines ?
toutes personnes ayant étudié la bible comprendrait l'importance et la valeur du sang. Le créateur nous connait mieux que quiconque et il sait de quoi nous avons besoin et En Genèse chap. 9 : .
Le créateur dit à Noé et sa famille de devenir nombreux et ne pas manger de sang d'animaux (donc encore moins de sang humain).... Ce verset devait s'appliquer pour toute la descendance de Noé quelque soit notre religion.

De plus en plus de médecin sont pour la médecine sans transfusion. Quand on est sauvé par la transfusion on aurait pu l'être sans ce dernier recour.

D'autres statistiques, mais pas de publicité pour celles là

"Traiter les patients comme les Témoins de Jéhovah pourrait sauver des vies: selon un expert
Dan Oakes
28 mai 2007

Hier, lors d'une conférence aux États Unis, un spécialiste a dit que si les chirurgiens soignaient les gens comme les Témoins de Jéhovah cela sauverait des vies. S'exprimant lors de la réunion annuelle des anesthésistes d'Australie et de Nouvelle-Zélande, le spécialiste en anesthésie cardiothoracique a dit que les transfusions sanguines font plus de mal aux gens qu'elles ne les aident.
Les Témoins de Jéhovah refusent les transfusions sanguines, mais le professeur Spiess à dit qu'une étude conduite en Suède sur 499 Témoins à montré que leur taux de survie étaient supérieur à celles des personnes qui reçurent une transfusion.
Il a comparé les transfusions sanguines à une pratique "presque religieuse" car les praticiens y ont recours sans preuves tangibles de leur utilité.
"La transfusion sanguine a fini par être considérées comme une thérapie médicale mais n'a jamais été testée comme l'est tout médicament" a-t-il dit. "Chaque médicament subit des tests pour démontrer son efficacité et sa non-dangerosité, contrairement à la transfusion sanguine qui ne la été ni pour l'un ni pour l'autre"
"Beaucoup de personnes dans le monde sont arrivées aux même conclusions et bien qu'il soit devenu évidant que les risques d'hépathite ou de SIDA ont été vaincus grace aux banques de sang, ce à quoi nous sommes confrontés, ce sont des réactions qui empirent l'état des patients."
Les transfusions font augmenter la probabilité de complications post-opératoires telles que pneumonie et infections "
http://www.theage.com.au/news/national/treating-patients-like-jehovahs-witnesses-could-save-lives-expert/2007/05/27/1180205077463.html

http://healthierhealth.blogspot.com/2007/05/jehovahs-witnesses-have-high-survival.html

Statistiques, vie en danger ?

Les statistiques sur les femmes enceintes Temoins de Jéhovah qui auraient 44 fois plus de risques de mourir que les autres, ces chiffres reposent sur quelques dizaines de cas seulement, c'est à dire sans aucune valeur statistique.
Il faudrait d'autres études.
Enfin si on fait synonyme : Temoin de Jéhovah = Vie en danger alors il faut honnêtement inclure bien d'autres choses :
- pas de tabac
- pas de drogue
- alcool avec modération
- pas de participation dans les conflits armés
etc..
Quelqu'un qui devient Témoin de Jéhovah risque de s'en porter mieux que la moyenne..

Un dernier mot : la mort, la souffrance, la maladie, nous l'avons également en horreur, nous chérissons la vie et faisons tout pour la préserver (preuve avec le tabac etc..).
En même temps nous ne compromettons pas notre foi. Certains meurent pour la patrie avec les honneurs.. chacun ses choix, tant qu'ils ne sont pas forcés.

réponse à Ricardo

Dans mon commentaire, je ne faisais pas allusion uniquement aux morts liés aux maladies suite à une transfusion sanguine mais à ce qu'on appelle un choc transfusionnel: des patients ne supportant pas l'apport de sang d'un autre ( considéré par son corps comme un corps étranger). C'est beaucoup plus fréquent qu'on ne le croit!
de plus, j'admets bien sûr que les membres du corps médical font des transfusions en étant intimement convaincu du bien fondé de leur démarche et veulent sincèrement sauver un patient en danger de mort. Néanmoins, ce n'est pas parce qu'un traitement est l'unique solution face à un cas de force majeure que ce traitement est sans danger et il est dommage que dans une discussion comme celle-ci, les esprits soient tellement passionnés qu'il soit quasi impossible de poser clairement et calmement le problème: oui autant il y a des gens pour qui une transfusion sera salutaire, et oui il y aura des gens pour qui cela accentuera une issue fatale. De nombreux grands chirurgiens réputés le reconnaissent publiquement.
De toute façon, même si les transfusions étaient toujours bénéfiques, ce qui est loin d'être le cas, les Témoins de Jéhovah continueraient à les refuser de toutes leurs ames car contraire à ce que dieu réclame.

Interprétation

Votre interprétation erronée de la bible érigée en dogme vous empêche tout débat objectif à propos de l'utilité ou pas de la transfusion sanguine. Vous amorcez le débat avec une idée toute faite : Dieu nous interdit la transfusion. C'est écrit dans vos commentaires!

De ce fait, vous ne pouvez débattre de manière objective la pertinence ou non de la transfusion comme acte médical.

Comment débattre ouvertement de cet enjeu si, peu importe les arguments apportés, vous allez demeurer fermés à ce sujet?

Pour ma part, si on me faisait la preuve que l 'on peut se passer de la transfusion sanguine en médecine grâce à des alternatives plus efficaces, et bien soit, j'en serais bien content. Mais tel n'est pas le cas jusqu'à présent. Certains d'entre vous parlent de chirurgiens réputés qui réfutent l'utilité de la transfusion sanguine lors d'opérations. Ah oui? Des noms SVP, et ne me nommez pas des chirurgiens témoins de Jéhovah!

La transfusion sanguine, que vous le vouliez ou non, représente un moyen de sauver des vies. Dieu n'a rien dit à ce sujet en bien ou en mal. Votre revue s'intitule Réveillez-vous. Ironique n'est-ce pas? ;+) Sans rancune.

Interdiction ou non ?

Actes 15:29 est répété quelques années plus tard par Paul en Actes 20:20.
Mais peu importe, nous n'allons pas partir dans de l'exégèse.
Qui ira dire à un musulman qu'il n'a pas à obéir au commandement de se circoncir car il faut le comprendre autrement ? Cela n'a pas de sens.
Et ne focalisez pas, comme les médias, sur un seul aspect de notre culte, pour oublier toutes les autres valeurs chrétiennes que nous nous efforcons d'avoir : honnéteté, générosité, respect etc.. Attention, je n'ai pas dit que nous étions parfait.. loin de là !

Mensonges, désinformation et Demi vérité

Bonjour. Je suis Jonathan Lavoie le frère de Jean-Claude Lavoie décédé en décembre dernier. J'aimerais apporté deux trois précision sur les commentaires lu plus haut.

Premièrement, bon article. La ou évidemment je ne suis pas d'accord est ce qui concerne les adultes. Vous n'avez qu'a lire attentivement ce que les adultes témoins de Jéhovah plus haut on écrit pour voir que ceux-ci ne connaisse absolument rien au question de transfusion sanguine. Leur discour semble, je dit bien semble, fondé scientifiquement. Mais en fait il n'en est rien. En lisant attentivement le site des TJ, sur les question de sang, on s'appercoit que de grossier mensonge y sont mis. Comme par exemple les transfusions sanguine qui donne le cancer, la maladie de Chagas. Ce qui est archi-faux. Le problème, et c'est là l'essentiel de mon point, c'est qu'a force de se faire mentir, désinformez, se faire laver le cerveau par la société Watchtower, les Témoins de Jéhovah ne font pas un choix éclairé concernant les refus de transfusion. En fait ce n'est même pas un choix du tout. Si un TJ acceptait les transfusion de sang, il serait exclu, ce qui entrenerait un rejet immédiat part sa famille, ses amis. Bref, il se retrouverait seul du jour au lendemain. Donc ce n'est même plus un choix personnel. Cela leur est imposé par un groupe et en plus les informations qui leur sont transmise, étant fausse, il ne peuvent pas remplir ni l'une, ni l'autre des conditions requise pour un refus de traitement. 1- un refus éclairez, 2- un refus personnel.

Quelqu'un cite le DR Sweiss, comme référence. Il faut savoir que le DR Sweiss, est à la tête du laboratoire numero 1 mondial de recherche sur les produits alternatifs aux transfusion sanguine. Le DR Sweiss travaille avec l'armée américaine depuis quelque années pour essayer de trouver un produit de remplacement efficace pour les champs de bataille car le sang ne peut être utilisé sur ceux-ci. Il faut aussi comprendre qu'au moment ou l'article a été écrit, le DR Sweiss attendait un contrat de plusieur millions de dollard américain du gouvernement, pour fondé un nouveau laboratoire de recherche. Donc on peut se demandez si le DR est vraiment neutre dans son opinion médicale ou si celle-ci n'est pas plutôt fondé sur de simple questions économique. Lorsque l'on attend des millions du gouvernement, tous ont tendance à "beurré" épais.

Les témoins de Jéhovah, bien qu'il n'ai qu'éffleuré le sujet ici, raconte que les traitements alternatifs sont plus efficace que les transfusion. Ce qui est faux. Voici pourquoi. Les produit comme l'EPO, ne remplisse pas les fonction du sang au niveau du transport d'oxygène, ni d'anti-corps. Les globules blanc et rouge, sont essentiel à la survie. Sans eux, même pendant un courte période de temps, cela signifie des dommages graves au corps et même la mort. L'EPO ne fait que stimuler la production de certain composant du sang. Il n'et d'aucunne utilité lorsque le taux d'hémoglobine chute rapidement comme lors d'un saignement intense. Mais malheureusement, il n'est pas non plus une panacé dans les traitements `long terme. Mon frère à reçu les traitements alternatifs, et ce pendant 6 semaines. Malheureusement, ceux-ci n'ont en rien aidez a ce qu'il regénère son sang. Ils n'ont pas non plus transportez l'oxygène au cerveau. La suite est connu. 6 semaine de coma pour ensuite mourrir le 27 décembre.

J'ai sur mon forum plusieur article concernant les mensonges des témoins de Jéhovah concernant le sang. Le meilleur est ici.
http://forum.primovivere.org/viewtopic.php?t=198&sid=fdef1e159cb7fdf5ae955be978ca5354
(le document PDF est en anglais)
J'ai aussi ceci sur les méthodes employé par la watchtower pour manipuler l'esprit, controler la pensée.
http://forum.primovivere.org/viewtopic.php?t=25

Si le discour des TJ était si fondé, est-ce que ceux-ci s'acharnerait autant à mentir sur ce qui est arrivez à mon frère? Pourquoi des dizaines de TJ, presque toujours sous le couvert de l'anonymat, ont-t'il contactez des journaliste pour dire que mon frère n'est pas mort de cette façon? Qu'il n'a jamais été questions de transfusion, mais bel et bien d'un refus de traitement pour son cancer? Cancer qu'il n'avait pas, soit-dit en passant. Est-ce que les dirigeants TJ savent que leur position sur le sang
est si fragile qu'il ont besoin de mentir à leur fidèle sur ce qui est arrivé à mon frère.
Je vous invite à lire les évènements entourant sa mort. Vous y apprendrez comment le tout c'est déroulé et tout "l'amour" que seul une mère TJ est capable de démontré.
http://forum.primovivere.org/viewtopic.php?t=18

Alors après vous avoir expliquez comment les TJ mentent, comment il controle la pensée, pensez-vous encore que ceux-ci sont capable de faire un choix éclairé? je suis forcé d'y reponde non. Et cela s'aplique a toutes les autres religions qui refuse un traitement au nom de leur foi. Croyez-vous vraiment que la femme Musulmanes refuse d'elle même d'être vue par un homme? Que les scientologues qui refuse les traitements de psychiatrie le font eux aussi d'eux-même de façon éclairé?

Petit oublie

Pour me contactez, pour des questions, demande d'entrevu, renseignements,
info@primovivere.org

adulte

Je vous donne raison sur bien des aspects de votre argumentaire. À lire les commentaires des TJ, on ne peut que constater que leur dogme ne se base sur rien. Même pas sur leur texte sacré. Comme dans toute secte et religion, on retrouve des zélés qui veulent tout contrôler. Ceci étant dit, votre frère était majeur. L'équipe médicale qui le soignait lui a sans doute demandé personnellement, sans témoin, à un moment donné, son avis sur le traitement à recevoir et les conséquences d'un refus. Il ne pouvait y avoir des gens 24h sur 24h à son chevet. De plus, l'équipe médicale a une procédure à suivre en cas de refus de traitement est c'est avec lui seul qu'elle a dû conclure une entente. Les TJ, de la famille ou amis, n'ont pas un mot à dire à ce moment là. En fait, ils ne sont pas supposés être là à ce moment là. En cas de doute ou d'inconscience sans avoir discuté de transfusion, l'équipe médicale aurait procédé.

Malgré sa mort inutile à cause d'un dogme stupide, doit-on légiférer à ce sujet? Je ne pense pas. Selon moi, la meilleure chose à faire est de dénoncer ce genre de croyance idiote comme vous le faite et comme de plus en plus de gens le font. Si nous légiférons à cet égard, les TJ créeront leur propre hôpitaux dans lesquels ils feront ce qu'ils veulent. Il me semble que ce serait encore pire non?

Je suis de tout coeur avec vous contre la désinformation dans les sectes et les religions, mais je n'arrive pas à adhérer à votre proposition de légiférer en la matière pour forcer des adultes supposés sain d'esprit à recevoir des traitements contre leur gré. Il me semble qu'il y aurait là l'instauration d'un abus dans votre combat est juste : celui de la vérité.

eclairage

ce que je lis des commentaires plus haut me confirme que la tolérance en générale diminue a vu d'oeil. j'estime que la liberté de penser, de parler, de croire en Dieu, d'avoir un culte est souveraine.

je comprends que certains entament une action pour défendre ce qu'ils pensent être juste et que d'autres se défendent face à ses attaques. chacun défend ses droits. je n'accepte pas en revanche l'intolérance dans un sens ou l'autre et chacun doit se respecter.

je ne sais pas si vous êtes athées, mais vos propos démontrent une pensée plutôt anti-religieuse. vous avez le droit de ne pas aimer le fait religieux mais attention à ne pas devenir intolérant et a prendre ceux qui aiment Dieu de haut

je connais beaucoup de témoins de jehovah dans ma famille, au travail et ce que vous dites d'eux ne ressemblent absolument pas à ce que j'ai pu observer. jonathan a visiblement de la rencoeur envers eux et il semble s'etre retirer des témoins de jehovah ce qui explique peut-etre son animosité prononcée

le christianisme nous apprend la tolérance, l'amour du prochain. et de ne pas juger les autres à la pelle0...

éclairage?

Je ne suis pas athée. Je suis pour la liberté de penser. J'ai horreur qu'on me dise comment penser et quoi croire. C'est pour ça que je suis pour la dénonciation de la bêtise. Je ne dis pas qu'il faille tout jeter chez les Témoins de Jéhovah. Bien sûr que non.

Nous parlons ici de leur refus de la transfusion sanguine même en cas d'absolue nécisité, il faut dénoncer cela. Il s'agit d'un dogme qui ne se base même pas sur un texte religieux. Oui pour les religions, non aux dogmes stupides qui ne sont que des interprétations. Il faut combattre la bêtise, la dénoncer. Je n'irais pas aussi loin que Jonathan en légiférant à ce propos. Ce que je peux faire par contre, c'est dénoncer certains dogmes ineptes voire dangereux et ce peu importe la secte ou la religions.

Pour moi, Dieu n'a rien a voir avec ces préceptes, dogmes et consignes à propos de la transfusion. Cette interdiction provient d'hommes qui ont décidé pour les autres sans mesurer les conséquences.

eclairage

merci de cette correction qui me parait essentiel a tout discussion sereine ayant pour but de faire avancer par le haut la pensée

a jonathan lavoie

Je rapelerai à Jonathan que la position des Témoins de Jéhovah n'a RIEN A VOIR avec une position scientifique ou médicale et que le refus de la transfusion est liée UNIQUEMENT aux textes sacré des Ecritures qui stipulent de manière clair et répétée que la volonté de Dieu est de laisser le sang pour un quelconque usage.

Faire crire que les TJ s'érigent en spécialiste et scientifique est une vue de l'esprit. Bien sûr, nous avons cherché à avancer sur le sujet tous au long des décénies ou le milieu médical a utiliser la transfusion pour des opérations ou suite à des accidents et que comme Jonathan, ce sujet à amener bon nombre d'entre nous à s'intéresser à la question. AUCUN DE NOUS NE VEUT MOURIR BETEMENT OU STUPIDEMENT...

Nous aimons tous la vie, notre épouse , nos enfants nos amis, notre VIE....Et je ne donnerai pas ma vie pour une cause stupide comme si je changeais de voiture ou de télévision. Je n'en ai qu'une et elle m'est EXTREMEMENT PRECIEUSE.

Merci d'arrter de nous faire passer pour des "décérébrés" quui se laissent gentillement guider par le gourou à la mort en trouvant ça normal. J'ai perdu mon père il y a 2 ans d'un cancer et il s'est battu comme un forcené pour rester en vie et lutter grâce aux médicaments, à la chimio, aux médecins qui l'ont aidé et a toute sa famille qui l'a soutenu. Il est mort dignement mais nous le pleurons tous aujourd'hui. Alors arrétez de faire croire qu'on meure avec le sourire comme des illuminés!!!!!!!!!



re-eclairage

j'encourage tous ceux qui critique voir combatent les témoins de jéhovah , notamment sur la question du sang a lire l'extrait de l'audition de Didier LESCHI, directeur de cabinet au ministere de l'interieur depuis Jean-pierre chevènement, et responsable dela question des "cultes" en france lors de son audition de la commission contre les sectes,qu'un rapoprt à classé dans les sectes.

extrèmement interessant et révélateur

http://www.laicite-laligue.org/index.php?option=com_docman&task=doc_view&gid=599&Itemid=336

re-eclairage

et j'invite aussi a lire l'article ci-joint particulièrement édifiant

http://infodoc.inserm.fr/ethique/Travaux.nsf/41393a777656fe7bc125693600242391/6537b0b9b55b79ec80256abe00388315?OpenDocument&ExpandSection=6%2C3%2C2#_Section6

eZ Publish™ copyright © 1999-2007 eZ systems as