Eldorado, ça change pas le monde... mais ça change une vie!

19 jeunes adultes reprennent le chemin de l'école.

Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan présentait aujourd'hui les résultats de son projet de raccrochage scolaire Eldorado pour ses groupes 7 et 8. Dans les faits, ce sont 19 jeunes adultes qui ont intégré l'école au cours de la dernière année. C'est grâce par un ensemble de moyens mis en place pour faciliter l'intégration des jeunes adultes que ce projet connaît autant de succès et ce, depuis ses débuts en mars 2003. Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan continue de tout mettre en œuvre pour offrir un environnement accueillant et dynamique afin que chacun des participants puisse reprendre confiance en lui et soit en mesure de se définir un projet de vie à la hauteur de ses ambitions.
Plusieurs des participants à Eldorado ont un parcours de vie difficile qui les a amené à abandonner leurs études secondaires. En fait, parmi les raisons qui ont pu pousser les jeunes à décrocher, notons celles-ci : difficultés familiales, influence négative des pairs, problème de consommation, nombreux échecs scolaires et exclusion sociale. Nadia Caissie fait partie de la cohorte Eldorado 8 et elle parle des raisons qui l'ont poussée à décrocher « J'ai lâché l'école parce que j'avais des dettes, des comptes à payer et que je devais travailler. En plus de l'influence négative de mon cercle d'amis, je manquais de soutien et d'encadrement scolaire. Je suis très reconnaissante d'avoir été choisie pour participer au projet Eldorado. Je venais y chercher la motivation nécessaire pour le retour à l'école et ça a fonctionné. J'ai bien aimé la préparation scolaire et aussi les rencontres individuelles. Le projet m'a permis d'apprendre sur moi-même et j'ai acquis beaucoup de patience. »

« Les participants profitent donc de leur passage à Eldorado pour prendre un temps d'arrêt et faire le point. Cette étape leur permet de régler des problématiques personnelles et ainsi, se donner des moyens pour faciliter leur retour à l'école » mentionne Julie Laforme, directrice du Carrefour. C'est pourquoi, l'encadrement et le soutien sont devenus les éléments fondamentaux du projet. Les rencontres individuelles permettent entre autres aux participants d'échanger sur les difficultés rencontrées, d'évaluer leur motivation ainsi que les objectifs poursuivis. De plus, les ateliers de développement personnel apportent à chacun une meilleure connaissance de soi et des autres. Le fait de vivre plusieurs réussites tout au long du projet contribue grandement à augmenter l'estime et la confiance en soi, éléments essentiels à la poursuite des études.

Maxime Gignac-Brière, également participant de la huitième édition mentionne ceci « J'ai fait Eldorado dans le but de retourner aux études, de mieux me connaître et de développer une meilleure estime de moi. En participant au projet, je venais chercher les moyens pour m'aider à avancer. Celui-ci m'a appris à ne pas lâcher prise dans les moments plus difficiles y compris à l'école ».

Avant de se retrouver sur les bancs d'école, les jeunes adultes participent pendant 13 semaines à des ateliers de développement personnel, d'orientations scolaires et professionnelles ainsi que des ateliers académiques. Le projet est enrichie par la réalisation d'un stage de travail et d'immersion culturelle de 3 semaines au Guatemala. Cette expérience internationale unique permet notamment de concrétiser et de mettre en application les apprentissages acquis tout en offrant aux participants une expérience de vie très enrichissante et grandement valorisante. À leur retour de stage, les participants entament la troisième et dernière phase d'Eldorado. L'objectif principal de ces deux semaines est de faire le point sur leur expérience à l'étranger et sur le projet dans son ensemble et de les préparer à leur objectif premier, le retour à l'école.

Le projet Eldorado est réalisé grâce au support et à la collaboration financière de l'Office Québec Amérique pour la jeunesse, du Centre local d'emploi de Shawinigan, du Forum jeunesse Mauricie, de la Commission scolaire de l'Énergie, des Caisses Desjardins du Centre-de-la-Mauricie et du Centre d'éducation des adultes du St-Maurice.

L'équipe du Carrefour jeunesse-emploi quant à elle est prête à relever de nouveaux défis. Un prochain groupe débutera le 16 avril prochain. Les jeunes adultes intéressés par le projet peuvent téléphoner au Carrefour jeunesse-emploi pour plus de détails. Ceux-ci auront l'occasion, comme les participants précédents, de vivre une expérience des plus enrichissante!

– 30 –

Source:

Pascale Fraser
Coordonnatrice des projets et des communications
(819) 537-3358

Commentaires

eZ Publish™ copyright © 1999-2007 eZ systems as