Carnets

Les carnets de La Vie rurale sont l'endroit où les rédacteurs et les collaborateurs de La Vie rurale réagissent à chaud sur l'actualité ou encore proposent des articles ou des liens intéréssants sur les régions du Québec.

Un 5 à 7 pour les nouveaux arrivants en Abitibi-Ouest

La Chambre de commerce de l'Abitibi-Ouest et le comité CANAPÉ (Comité d'accueil des nouveaux arrivants professionnels et entrepreneurs de l'Abitibi-Ouest) offre une activité intéressante favorisant l'intégration des nouveaux arrivants dans leur nouveau milieu de vie.

Ils organisent un 5 à 7 annuel le 21 septembre prochain à La Sarre qui soulignera l'arrivée ou le retour en région de nouveaux arrivants.

Tout nouvel arrivant intéressé par cette activité annuelle doit s'inscrire en communiquant avec la Chambre de commerce au (819) 333-9836. Également, les entreprises et organismes de la région de l'Abitibi-Ouest peuvent inscrire leurs nouveaux employés qui se sont installés dans la région au cours des derniers mois.

Le groupe de presse Le Canada Français joue les gros bras

Le journal Les professions L d'ici, diffusé dans la région de Saint-Armand, se dit victime de pratiques d'intimidation de la part du groupe de presse Le Canada Français. Selon l'éditrice, Hélène Paquette, le groupe de presse aurait exigé dans son contrat avec PUBLISAC l'exclusion de la livraison de son journal pour livrer que le journal du groupe, L'Avenir & Des Rivières. Mme Paquette doit utiliser Poste Canada à un tarif trois fois plus élevé.

Pire, après une entente verbale de produire un encart avec l'appui d'un député de la région, Mme Paquette affirme que celui-ci se fait inviter par le groupe de presse à un dîner au cours duquel il se fait dire qu'un appui au projet diminuera à zéro la couverture de presse de ses activités par les journaux du groupe.

L'éditrice rapporte finalement que le groupe aurait demandé l'exclusivité de la couverture de presse aux gros événements de la région sans quoi, ceux-ci n'auront pas le droit à une couverture dans les médias du groupe de presse.

Le marché publicitaire en région est limitée et la concurrence est féroce. Les médias jouent du coudre pour s'arracher le moindre avantage sur leurs concurrents. Mais utiliser l'intimidation pour s'approprier le marché est tout à fait inacceptable. C'est la pertinence même de l'information publiée qui est susceptible d'être mise en doute par ce genre de pratique rapporté par Mme Paquette.

Source: Saint-Armand-sur-le-Web

Un blogue pour l'hebdomadaire gaspésien Le Pharillon

Alors que Transcontinental effectue des tests, non concluants jusqu'à présent, sur l'implantion des blogues dans leur hebdo gagnant du Meilleur site Internet aux Grands Prix des Hebdos 2006, le journal L'Action, Québécor propose un blogue pour son journal gaspésien Le Pharillon. Celui-ci est tenu par la journaliste Maryse O'Connor.

Il s'agit du premier blogue québécois à notre connaissance dédié à l'actualité locale sous l'égide d'un média de masse. Le blogue étant un outil qui laisse place à la subjectivité du blogueur, il sera intéressant de voir si Mme O'Connor pourra affirmer clairement ses opinions ou si ses textes suivront l'objectivité légendaire des hebdos régionaux appartenant à Québécor ou à Transcontinental. À la lecture des derniers textes sur le blogue, la deuxième option semble celle qui a été retenue.

Quant à la solution de blogue de Transcontinental, il y a encore beaucoup de travail à faire. D'abord au niveau du terme blogue. Un blogue pour eux, c'est l'équivalent d'un billet publié alors que le mot blogue fait référence à l'ensemble des billets et des commentaires sur ceux-ci hébergés à une adresse Internet. Ensuite, le contenu est pour l'instant du contenu recyclé déjà publié dans des numéros spéciaux. Aucun contenu original. Finalement, l'avertissement de non responsabilité de Transcontinental sur le contenu affiché en rouge risque d'éteindre toutes personnes désirant contribuer à ces blogues:

La direction de ce site précise qu’elle n’est aucunement responsable des personnes, organismes et/ou organisations qui s’y inscrivent afin de se promouvoir et se faire connaître. Qui plus est, les gestionnaires de ce site ne doivent pas être tenus responsables des fautes ou autres erreurs qui se glisseraient à l’intérieur des informations inscrites sous cette rubrique.

La même avertissement existe chez Québécor mais est beaucoup plus discret et logé dans une rubrique Réglements du blogue. Les blogues de Transcontinental sont en version Beta ce qui laisse supposer quelques améliorations, mais pour l'instant, Québécor a une longueur d'avance certaine sur son concurrent.

Mariner la viande rend celle-ci moins nocive pour la santé

Selon un article du site Passeport santé, mariner la viande rendrait celle-ci moins nocive pour la santé des carnivores humains que nous sommes:

Mariner la viande réduirait la formation, en cours de cuisson, de certains composés qui peuvent, à la longue, s'avérer nocifs pour la santé (maladies cardiovasculaires, cancer). C'est ce que confirme une toute récente étude parue dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry

Source: Contourner les méfaits de la viande grâce à la marinade

La sécurité des canadiens, c'est important pour nous!

Passage voie ferrée

Guy Gauthier © Le Québec en images, CCDMD.

Alors que le Canada éprouve des difficultés majeures à évacuer rapidement les canadiens au Liban, sachez cependant que le gouvernement canadien prend soin de vous aux passages à niveau et ne lésine pas sur les moyens pour assurer votre protection:

Le gouvernement du Canada consacrera plus de 1,9 million de dollars pour 14 projets d'amélioration de la sécurité à des passages à niveau au Québec.

Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens", a déclaré le ministre Cannon. "Les passages à niveau où des améliorations sont prévues ont été choisis en fonction d'un certain nombre de facteurs, dont le volume du trafic ferroviaire et de la circulation routière à ces emplacements, et l'historique des accidents survenus à ces passages à niveau. Ces améliorations contribueront à rendre le Québec plus sécuritaire.

Source: Nouvelles améliorations à des passages à niveau au Québec

eZ Publish™ copyright © 1999-2007 eZ systems as