La Vie rurale / Articles / Municipalités

Municipalités

La Vie rurale est un journal en ligne rural indépendant dédié à des informations et des nouvelles sur les municipalités pour l'ensemble des régions du Québec.

 

  • Vous désirez soumettre un communiqué ou un texte d'opinion?

  • Vous voulez devenir collaborateur régulier ou occasionnel?

  • Vous avez des idées à partager?

 

Écrivez nous!

Débordement de la rivière Tomifobia et Coaticook au centre-ville de Coaticook

Estrie

LA VIE RURALE – COATICOOK – 27 Avril 2011

Il a plu beaucoup ces dernières heures sur l’Estrie, à un point tel qu’une centaine de résidents de Coaticook ont dû évacuer leur maison mercredi matin après que la rivière Tomifibia et Coatocook soient sorties de leur lit. Des résidences de Stanstead à la frontière avec le Vermont, sont évacuées également.

Huntingdon terre d’accueil pour les immigrants

Montérégie

LA VIE RURALE – HUNTINGDON – 11 Mars 2011

Huntingdon, en Montérégie, veut attirer les Maghrébins. C’est ainsi que Stéphane Gendron, maire de la municipalité, compte s’attaquer au problème du déficit démographique. Au mois de mai, il compte faire venir des autobus remplis de Maghrébins pour visiter la municipalité de 2587 personnes. Présentement on y trouve aucun musulman, mais l’objectif c’est que d’ici un an ou deux il y en ait plusieurs, et qu’on y retrouve une mosquée et un centre culturel islamique. Montréal n’a pas le monopole de la terre d’accueil pour les Maghrébins, Huntingdon veut aussi l’être.

Talisman passe l’examen des fuites

Centre-du-Québec

LA VIE RURALE – BÉCANCOUR – 10 Mars 2011

Le journal Le Courrier du Sud rapporte que la Ville et le ministère de l’Environnement ont fait une petite visite surprise (à quelques heures d’avis tout de même) sur le site de forage de Talisman situé à Sainte-Gertrude. La visite était une inspection complète des lieux pour s’assurer que le puits de gaz de schiste était sécuritaire. Or, contrairement aux puits qui manquaient d’étanchéités qui semblaient presque la norme si on se fiait aux médias l’automne dernier, celui-là il est étanche et pas à peu près. « Les résultats ont été au-delà de nos attentes. Nous avons été très étonnés et très satisfaits de constater que les émanations de ce puits étaient de 100, 200, 300 fois moins élevées qu'aux abords de certaines stations d'essence! C'était en dessous de toutes les normes existantes, et ce, à tous les niveaux», a déclaré le maire de Bécancour, Maurice Richard au journal Le Courrier du Sud.

Le maire de Saguenay continue la prière

Saguenay-Lac-Saint-Jean

LA VIE RURALE – SAGUENAY – 08 Mars 2011

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a fait sa prière habituelle avant la séance du conseil municipal malgré un jugement du Tribunal des droits de la personne lui demandant de cesser. La cause étant en appel, le maire estime légitime de continuer cette tradition. La salle du conseil peut recevoir 110 citoyens, or ils étaient 160 rapporte Le Courrier du Saguenay, hier pour la séance du 7 mars.

Sommet sur le milieu municipal dans deux semaines

Municipalités

LA VIE RURALE – BOUCHERVILLE – 04 Mars 2011

Boucherville, en Montérégie, va accueillir le premier sommet sur le milieu municipal le 19 mars prochain. C’est organisé par l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Jean Tremblay ne parle pas en leur nom

Un groupe de citoyens de Ville de Saguenay refuse que le maire Jean Tremblay parle en leur nom dans sa croisade pour le maintient des symboles religieux et de la prière avant le Conseil municipal.

C'est rafraichissant et amusant. À voir. http://www.youtube.com/watch?v=aWkstk4VdXc&feature=player_embedded

La croisade des laïcs

Saguenay-Lac-Saint-Jean

LA VIE RURALE – SAGUENAY – 01 Mars 2011

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, est mis en demeure par le Mouvement laïque québécois (MLQ) d’exécuter le jugement du Tribunal des Droits de la Personne qui invalide prière, symboles religieux et impose une amende de 30 000$. Cette mise en demeure est produite par Luc Alarie, procureur du MLQ et Alain Simoneau, citoyen de Saguenay. La mise en demeure est parvenue au maire aujourd’hui.

Le Québec n’est pas laïc

Opinion

LA VIE RURALE – QUÉBEC – 24 Février 2011

Le crucifix est présent derrière les élus de Magog lors des assemblées publiques. Les membres du conseil municipal de la ville ont discuté à savoir s’il fallait l’enlever ou le laisser là. Pourquoi en est-on rendu là, prendre du précieux temps des élus pour discuter de la place ou non du crucifix dans une salle dédiée au domaine publique. Cela tient plus de la décoration que de la décision politique. Ce qui fait ainsi discuter les élus, c’est le combat mené en justice par le maire Tremblay de Saguenay après une condamnation du Tribunal des droits de la personne à son égard. Nous sommes dans un pays kafkaïens où pour n’importe quoi on peut vous condamner. Dans le cas du maire Tremblay, c’est pour dire une prière en ouverture d’assemblée du conseil municipal et pour laisser un crucifix accroché au mur. La belle affaire! Il y en a un crucifix à l’Assemblée nationale et personne n’a poursuivi l’institution en justice! Ça prend une plainte pour avoir une condamnation. Des volontaires qui ont du temps à perdre pour traîner en justice l’Assemblée nationale?

Les croisés du maire Tremblay

Saguenay-Lac-Saint-Jean

LA VIE RURALE – SAGUENAY – 17 Février 2011

Depuis que Jean Tremblay, maire de Saguenay, a annoncé qu’il allait en appeler du jugement du Tribunal des droits de la personne le sommant de cesser la prière lors du conseil municipal et retirer le crucifix de la salle, les appuis se manifestent. Pour lui, plus questions que ce soit les taxes qui paient pour sa croisade en faveur de la prière. Désormais, ce sont des dons volontaires qui serviront la cause. 24h après l’annonce, près de 10 000$ ont été amassés. Le maire Tremblay a trouvé des croisés dirait-on.

Jean Tremblay va en appel pour maintenir la prière et le crucifix à l’hôtel de ville

Saguenay-Lac-Saint-Jean

LA VIE RURALE – SAGUENAY – 16 Février 2011

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, va aller en appel quant à la décision du Tribunal des droits de la personne qui lui demande de cesser la prière au conseil municipal de Saguenay.