La Vie rurale / Articles / Forêt / Inauguration du projet de gestion responsable et durable du parc de la forêt ancienne du mont Wright

Inauguration du projet de gestion responsable et durable du parc de la forêt ancienne du mont Wright

Forêt ancienne du Mont Wright

Photo: Julie Molard, AFQM.

L’Association forestière Québec métropolitain (AFQM) et la municipalité des Cantons-Unis de Stoneham-et-Tewkesbury ont procédé aujourd’hui à l’inauguration du projet de Gestion responsable et durable du Parc de la forêt ancienne du mont Wright. Ce projet a bénéficié d'un financement de 49 000 $ de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement. Il vise à préserver l'intégrité écologique du site et de ses forêts anciennes tout en maintenant l'accès au public et la pratique d'activités récréatives autorisées comme la randonnée et l'escalade.

« Vu la popularité grandissante de ce site exceptionnel, il est primordial de mener des actions concrètes pour la protection du milieu naturel en sensibilisant les utilisateurs et en aménageant des infrastructures appropriées », a expliqué Jean-François Lamarre, vice-président de l’AFQM.

Dès l’entrée du parc, une halte d’information permettra aux usagers de prendre connaissance du règlement du parc, des règles à suivre en matière d’escalade, du code d’éthique et autres renseignements utiles. La signalisation du réseau de sentiers a été repensée et le balisage a été rénové afin de mieux gérer la pratique de la randonnée pédestre et de l’escalade et de sécuriser les parcours.

Pour mieux encadrer la circulation des randonneurs, un point de vue a été aménagé dans le secteur des Abris sous roches et un nouveau sentier permet de relier ce secteur à celui de la petite paroi d’escalade. On espère ainsi limiter la formation de sentiers informels, dommageables pour le maintien de l’intégrité écologique du parc. Plusieurs travaux d’amélioration du drainage et de stabilisation de fossés ont été effectués afin de limiter l’érosion dans les sentiers.

Un nouveau panneau d’interprétation des blocs d’escalade du secteur de gauche souligne l’ouverture officielle de ce secteur pour les grimpeurs. Ces travaux d’aménagement ont été réalisés par la Société des sentiers de la région de la Capitale-Nationale du Québec.

Le traitement de toutes les structures de bois à l’aide de produits écologiques et biodégradables permettra d’en assurer la durabilité en limitant leur détérioration, sans introduire de produits chimiques dans le milieu.

Outre le financement de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, le projet a reçu l'appui de Mountain Equipment Co-op, de la Fondation Joanie Gilbert, de la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade, du Club de montagne et d’escalade de Québec, de la Fédération québécoise de la marche, du Conseil régional de l’environnement de la Capitale nationale et du groupe d’utilisateurs des Amis du mont Wright.

« Sans la contribution de ces partenaires, qui s’impliquent afin d’assurer la mise en valeur et la conservation de ce milieu naturel, l'atteinte des objectifs que nous nous sommes fixés dans le cadre de ce projet serait impossible », a souligné Gaétane G. St-Laurent, mairesse des Cantons-Unis de Stoneham-et-Tewkesbury.

Une forêt qui remonte à 1850

La famille des Wright a été propriétaire des lieux de 1850 à 1979. Les deux frères Wright sont tous deux décédés en 1972. Le dernier héritier, Sydney, désirait perpétuer la volonté de sa famille. Peu avant sa mort, il a légué sa propriété à la municipalité par testament. Ce n’est qu’en 1979 que la municipalité a pris possession du territoire, en raison de l’existence d’un autre testament. Un long processus juridique a été entrepris et la municipalité a obtenu gain de cause à la suite d'un jugement rendu par la Cour suprême du Canada en sa faveur.

Commentaires