La Vie rurale / Articles / Bas-Saint-Laurent / Les Basques reçoivent un appui de la Conférence administrative régionale du Bas-Saint-Laurent

Les Basques reçoivent un appui de la Conférence administrative régionale du Bas-Saint-Laurent

Plan d'action gouvernemental des municipalités dévitalisées

Rencontre avec la CAR

Photo: CLD des Basques.

Première MRC au Bas-Saint-Laurent à déposer des plans d’action dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action du gouvernement du Québec visant à soutenir les municipalités dévitalisées, une délégation des Basques rencontrait jeudi dernier la Conférence administrative régionale (CAR) du Bas-Saint-Laurent à Rimouski. Les représentants des Basques ont obtenu de leur part un engagement clair à travailler de concert pour la réalisation des projets issus des plans d’action des municipalités dévitalisées.

Formée des directeurs régionaux de tous les ministères du gouvernement du Québec, de Développement Économique Canada et de la Conférence régionale des élus-es (CRÉ) du Bas-Saint-Laurent, la CAR a bien compris les besoins et les attentes de la délégation des Basques et ses membres ont démontré une grande ouverture dans l’accompagnement des projets « Les Basques ont un pas en avant sur les autres MRC. Les résultats reposent maintenant sur la mobilisation de chacun et nous serons là pour les soutenir dans leurs démarches » de dire le directeur général de la CRÉ du Bas-Saint-Laurent, monsieur Gérald Beaudry.

Les plans d’action des cinq municipalités dévitalisées, soit Saint-Guy, Saint-Médard, Sainte-Rita, Saint-Simon et Sainte-Françoise, sont prêts et ont été réalisés en s’arrimant sur la démarche du Parc naturel mer, terre et Monde en cours sur le territoire. Les acteurs ont maintenant les outils pour entreprendre le défi qui est devant eux.

« Nous voulons être supportés et accompagnés dans nos projets. Nous demandons un assouplissement des règles et des mesures gouvernementales déjà en place et la modulation de certains programmes pour répondre aux besoins de nos municipalités dévitalisées. Les membres de la CAR ont lu nos plans, ont compris nos demandes, ils seront là pour nous accompagner et nous en sommes très heureux » de dire la mairesse de Sainte-Rita et porte-parole des Basques, madame Francine Ouellet.

Rappelons que le plan d’action gouvernemental pour les municipalités dévitalisées prône l’occupation du territoire dans une perspective de développement durable. Cela implique notamment que les acteurs locaux fassent preuve de responsabilité, d’innovation et d’excellence dans leurs diverses réalisations, en harmonisant le dynamisme économique, la qualité de l’environnement et l’équité sociale pour maintenir ou améliorer la qualité de vie des citoyens.


– 30 –

Source:

Julie Lamer, Communications
CLD des Basques
418 851-1481, poste 17
julie.lamer@cld-basques.qc.ca

Commentaires