La Vie rurale / Articles / Estrie / Décès de Louis Bilodeau, animateur de Soirée canadienne

Décès de Louis Bilodeau, animateur de Soirée canadienne

Estrie

Qui ne connaît pas la mythique émission Soirée canadienne qui fut diffusée de 1960 à 1983 sur Télé 7 Sherbrooke. 985 émissions enregistrées et presque autant de village mis en vedette. Son animateur se nommait Louis Bilodeau. Il est décédé à 81 ans aujourd'hui 23 ans après avoir quitté la barre de son émission.

Véritable vitrine de toutes les régions du Québec, Soirée canadienne était diffusée chaque samedi dans toute la province. Le concept en était fort simple, l'émission était une veillée traditionnelle présentant les particularités culturelles de toutes les régions du Québec. Chaque soirée nous permettait de connaître la vie des municipalités québécoises.

Ce que je ne savais pas, c'est que l'émission Soirée canadienne a été la toute première émission francophone produite au Québec à être diffusée aux États-Unis dans les états de Nouvelle-Angleterre. Les descendants canadiens-français des états du nord-est se reconnaissaient dans cette Soirée canadienne.

Récemment, les meilleurs moments de l'émission furent regroupés dans un coffret contenant un DVD et un CD.

La dernière apparition publique de monsieur Bilodeau fut le 8 septembre 2006 à l'occasion du cinquantième anniversaire de la station Télé 7 de Sherbrooke.

Louis-Paul Allard, collègue et ami a déclaré à l'émission Café In sur TQS que pour l'occasion il avait vu monsieur Bilodeau pour la première fois avoir eu besoin d'une canne pour se déplacer, l'âge l'ayant soudainement rattrapé. Monsieur Bilodeau était aussi vendeur d'espace publicitaire pour la station sherbrookoise.

Flash Back fin des années soixante-dix à Saint-Grégoire-le-Grand :

Pour ma part, j'ai souvenir de mon oncle Adrien qui écoutait religieusement chaque samedi soir sa Soirée canadienne. Je n'appréciais pas particulièrement, préférant de loin pouvoir voir mes petits bonshommes animés. L'émission Bagatelle à Radio-Canada faisait bien sûr compétition à Soirée canadienne. Feu mon oncle étant alors maître de la télé, j'ai donc «enduré» ces soirées canadiennes. Paradoxalement, ce sont mes meilleurs souvenirs avec lui. Avec le recul je sais que cette émission lui rappelait ses parents et sa jeunesse. Adieu monsieur Bilodeau et salutations à Adrien de ma part.

Commentaires