La Vie rurale / Opinions / Les épinards contaminés au E.coli, une conséquence de l'épandage de boues industrielles et domestiques?

Les épinards contaminés au E.coli, une conséquence de l'épandage de boues industrielles et domestiques?

Fertilisation des sols

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a avisé les canadiens de ne pas consommer les épinards frais en provenance des États-Unis. Ces produits pourraient être contaminés par la bactérie E.coli O157 :H7. Cette bactérie se retrouve naturellement dans le tube digestif des animaux, bétails, cochons et brebis. Aussi, des personnes infectées peuvent être porteuse de la maladie. Donc, des boues en provenance des usines d'épuration des villes peuvent être contaminées. Or aux États-Unis il n'est pas rare de fertiliser les champs avec des boues d'épuration. Notre législation à cet effet est beaucoup plus sévère. Tout comme les américains ont fait avec la vache folle, il faudrait fermer notre frontière aux légumes et salades américaines pour un certain temps. Pour ma part, pas question de toucher à leurs épinards ou leurs salades avant un certain temps.

Jusqu'à présent 114 personnes dans 21 états sont tombés malade à cause de cette bactérie contenue dans les épinards. Une personne en est morte jusqu'à présent et une soixantaine d'américains sont hospitalisés. La U.S. Food and Drug Administration avertit les américains de ne pas consommer d'épinard frais. Jusqu'à présent, l'instance gouvernementale n'a pas trouvé la cause de la contamination. Selon nous, il va de soi qu'elle devrait se pencher sur les méthodes de fertilisation des champs où poussent ces plants d'épinard. C'est là qu'il y a le plus de chance de trouver la source de la contamination.

«Rien n'indique dans les teste épidémiologiques que cette contamination soit délibérée» affirme David Acheson, directeur de la FDA aujourd'hui en conférence de presse. Effectivement, il y a peu de chance que ce soit lié à un acte de terrorisme. Pas au E.Coli.

Chez nos voisins du sud, les contaminations au E.Coli sont fréquentes et, tout comme au Canada, les causes sont les mêmes : viande mal cuite, fruits et légumes contaminés, lait non pasteurisé et jus fait avec de l'eau contaminé. La plus connue des contaminations au E.Coli est la viande à hamburger mal cuite. En 1993 une contamination au E.Coli avait tué quatre enfants dans le Nord-Ouest des Etats-Unis et affectés 700 personnes. La source de contaminant était de la viande mal cuite des galettes de burger de la chaîne de restaurants Jack In the Box Inc.

La bactérie E.coli cause de la diarrhée, des selles avec du sang, des défaillances rénales voire même la mort dans les cas les plus sévères. La plupart des adultes en bonne santé s'en tirent au bout d'une semaine, mais chez les plus jeunes ou les plus vieux, cette infection peut être fatale.

David Acheson précise : «Les gens ne doivent pas manger des épinards ou mélanges à salade, peu importe l'États où vous demeurez, c'est une bonne mesure à suivre». Tous les canadiens devraient faire de même. L'Agence canadienne confirme ces informations.

Tout mélange à salade ou sac d'épinards des États-Unis ne se retrouveront pas sur ma table avant un certain temps. Le temps d'être rassuré par la FDA et l'ACIA. Pour cette dernière, l'alerte fut lancée suite à un rappel effectué par l'entreprise River Ranch de Salinas en Californie de ses mélanges printanier contenant des épinards. River Ranch s'est procuré son mélange en vrac auprès de Natural Selections, une autre entreprise. Les premières marques touchées sont les suivantes : Farmers Market, Hy Vee et Fresh N Easy. Étant donné la traçabilité nulle dans cette histoire, il est préférable de rayer tous ces produits en provenance des États-Unis. Ces derniers n'hésite pas à fermer leur frontière à notre boeuf dès qu'un cas de vache folle est trouvé en Alberta, la même chose devrait se faire de notre côté.

L'ACIA avise de que produits touchés peuvent avoir été importés au Canada et distribués à l'échelle nationale, donc, elle ne sait rien et a du écrire cet avis en écoutant CNN. L'ACIA avise la population de ne pas consommer d'épinards frais en provenance des États-Unis, qu'ils soient emballés, en vrac ou en mélanges à salade. Il devrait dès lors y avoir un embargo sur ces produits contaminés, ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle.

Si vous êtes assez mal avisé pour tout de même acheter de ces produits qui, c'est véridique, se retrouvent encore dans nos épiceries, sachez que les marques suivantes sont à proscrire à tout prix car ils sont rappelés :

Les produits visés ont été distribués par Natural Selection Foods. Les marques de Natural Selection Foods comprennent : Natural Selection Foods, Pride of San Juan, Earthbound Farm, Bellissima, Dole, Rave Spinach, Emeril, Sysco, O Organic, Fresh Point, River Ranch, Superior, Nature's Basket, Pro-Mark, Compliments, Trader Joe's, Ready Pac, Jansal Valley, Cheney Brothers, Coastline, D'Arrigo Brothers, Green Harvest, Mann, Mills Family Farm, Premium Fresh, Snoboy, The Farmer's Market, Tanimura & Antle, President's Choice, Cross Valley et Riverside Farms.

Les produits américains ne contenant pas d'épinards ne sont pas visés par ce rappel. Vous devriez les éviter quand même. Achetez canadien en attendant, il y en a assez pour suffire à la demande. Si votre gouvernement est trop lâche pour imposer un embargo sur la laitue, épinards et mélanges à salade américains, faite-le par vous-même. Assurez-vous auprès de votre épicier que votre salade, mélange à salade ou sac d'épinards est 100% québécois.

Quant à savoir qu'elle peut être la cause d'une telle contamination, nous vous référons au documentaire Tabou(e)! du cinéaste Mario Desmarais http://www.la-vie-rurale.ca/contenu/5760 Voir aussi critique du film : http://www.la-vie-rurale.ca/contenu/5921 Les épinards contaminés au E.coli, une conséquence de l'épandage de boues industrielles et domestiques? Ce n'est peut-être pas ça, mais ça y ressemble beaucoup.

Commentaires