La Vie rurale / Articles / Laurentides / Fermeture de l’usine Technicolor à Mirabel

Fermeture de l’usine Technicolor à Mirabel

Laurentides

Fermeture de l’usine Technicolor à Mirabel

De plus en plus, les films que nous voyons dans les salles de cinéma sont sur support électronique. La bonne vieille pellicule 35 mm ou 70 mm perd constamment du terrain depuis des années. Cette fois, le couperet tombe pour l’usine Technicolor de Mirabel dans les Laurentides. La demande du marché ne permet plus d’exploiter l’usine. 178 personnes perdent leur emplois.

 

Lundi 18 juillet, l’entreprise fermet immédiatement ses portes. Plutôt que de réduire la nombre d’employés, comme cela était initialement prévu, la haute direction de l’entreprise, basée en France, a décidé de fermer.

Les installations de Mirabel produisaient des copies de films en pellicules pour les cinémas. La reproduction de films en pellicules en Amériqu du Noard se fera chez Deluxe. Technicolor fera la distribution. Vous avez une salle de cinéma? Si vous n’êtes pas converti au numérique, dépêchez-vous! Même Technicolor s’y met si on se fie à leur site Internet : http://www.technicolor.com/fr/hi/cinema/production-cinematographique

Après la fermeture des centres d’appels IQT, cette fermeture fait très mal aux régions du Québec. C’est beaucoup de pertes d’emplois en peu de temps à la veille des grandes vacances de la construction.

Commentaires