La Vie rurale / Articles / Mauricie / Disparition de deux églises à Trois-Rivières

Disparition de deux églises à Trois-Rivières

Mauricie

Démolition durant l’hiver 2011 de deux églises à Trois-Rivières au coût de 335 000$ chacune : Saint-François-d’Assise et Saint-Philippe. Les terrains seront vendus à Olymbec pour 50 000$ chacun. Des condominiums y seront construits. C’est Mgr Martin Veillette qui a annoncé la nouvelle hier lors d’une conférence de presse dans le chœur de l’église Notre-Dame-des-Sept-Allégresses.

Le journal Le Nouvelliste rapporte que le président de la Fabrique de la paroisse Immaculée-Conception, Pierre Bellerose, a fait un lapsus révélateur lorsqu’il souhaita la bienvenue aux médias dans l’église Notre-Dame-des-Sept…Douleurs.

 

François Gravel, curé modérateur de la paroisse, a expliqué aux médias l’entente prise entre la fabrique, l’entreprise de démolition Excavation Despins de Shawinigan et le promoteur immobilier Olymbec. Il faut savoir que la fabrique perdait 100 000$ par année, qu’il n’y avait pas d’offre d’achat et de l’amiante avait été trouvée dans les murs de l’église Saint-Philippe, qu’il y avait des actes de vandalismes en croissance sur les lieux, qu’il faut qu’il y ait reconstruction après démolition d’un immeuble etc.

 

Quoi qu’il en soit, le résultat, c’est qu’on jette les deux églises à terre et qu’on construits des immeubles à condominium. «Les membres de l'Assemblée de Fabrique sont bien conscients qu'en aliénant les terrains des églises Saint-Philippe et Saint-François-d'Assise de même qu'en défrayant les coûts de démolition de ces deux immeubles, ils encourent des pertes de l'ordre de 535 000 $ (200 000 $ pour la valeur des terrains et 335 000 $ pour la démolition)» a dit le curé Graval au Nouvelliste. Toutefois, d’autres ventes de propriétés et terrains récemment permettra d’équilibre le budget de la fabrique et de se concentrer sur les besoins de la communauté. Cet été, la fabrique croyait aller directement à la faillite.

 

Les deux églises qui seront démolies sont :

 

1- L’église Saint-François d’Assise bâtie en 1953

 

2- L’église Saint-Philippe construite en 1908

 

C’est bien à la fin de l’Église catholique du Québec que nous assistons depuis quelques années. Ces deux nouveaux exemples en sont une preuve supplémentaire.

 

Lire aussi : http://www.la-vie-rurale.ca/Opinions/La-fin-de-l-Eglise-catholique-au-Quebec

Commentaires