La Vie rurale / Opinions / Bonhomme Carnaval VS Maclean's

Bonhomme Carnaval VS Maclean's

Capitale-Nationale

La page couverture controversée. Maclean's 4 octobre 2010

La revue Maclean’s a fait sa une cette semaine sur le Québec, la province la plus corrompue au Canada, selon leurs journalistes. Pour illustrer le propos, la revue a mis en une la photo du Bonhomme Carnaval tenant une valise qui déborde de liasses de billets. L’organisation du Carnaval de Québec et plusieurs politiciens du Québec dénoncent cette page couverture. Le Carnaval de Québec songe même à des poursuites si on se fie aux reportages de télévision sur LCN est Radio-Canada. Pourtant, dans les années 90, le groupe les Bleu Poudre a été encore moins respectueux de la mascotte en lui faisant subir bien des outrages sans jamais avoir été inquiété de poursuite. Quelle est la différence entre hier et aujourd’hui?

L’édition du Soleil d’aujourd’hui a interrogé les anciens membres des Bleu Poudre pour savoir ce qu’ils pensaient de la une de Maclean’s. Ces derniers se portent à sa défense. Même s’ils ont décapité la mascotte et lui faisant subir les pires sévices avec le manque le plus élémentaire de respect, les Bleu Poudre défendent aujourd’hui Bonhomme Carnaval. «Nous, nous sommes des clowns, et tout le monde le savait que ce n'était pas sérieux! Par contre, Maclean's est considéré comme un magazine sérieux, alors ce n'est pas la même chose. Et je ne trouve pas ça drôle du tout qu'on présente le Québec comme une province corrompue. C'est encore une occasion d'écœurer les Québécois», a affirmé Jaques Chevalier, membre des Bleu Poudre interrogé par Le Soleil.

 

À leur défense, et étant jadis fan de leur émission, le Bonhomme des Bleu Poudre était une parodie de l’original, une version trash, sale et maigrichonne sur qui tous les coups s’abattaient. Ce n’est pas la même chose pour Maclean’s, semble-t-il. L’organisation du Carnaval de Québec a donné l’image de leur mascotte pour la revue et semble des plus surprise de voir leur image modifiée pour illustrer la corruption dans la province de Québec. L’organisation du carnaval ne veut pas s’attaquer au contenu des articles dans la revue, mais l’utilisation malheureuse et sans permission de l’image de marque de leur mascotte.

 

Sur ce point, ils ont raison. Donner une image en toute bonne foi à une revue de renom et voir une page semblable, il y a de quoi s’offusquer. La revue aurait pu y aller d’une parodie ou d’une image ressemblante. Et encore, elle n’aurait peut-être pas été exempte de menace de poursuite.

 

Il faut se poser la question à savoir pourquoi des humoristes peuvent faire ce qu’ils veulent d’une image de marque et une revue dite sérieuse ne le pourrait pas? Il y a là une grande injustice. Tout le monde sait que la page couverture symbolise la corruption au Québec, mais je doute que bien des lecteurs s’imaginent que l’organisation du Carnaval est corrompue. Il suffit de lire les articles pour s’en convaincre si ce n’est pas clair pour certains.

 

Je crois que ce qui choque le plus, dans toute cette histoire, c’est d’avoir contacté l’organisation du Carnaval de Québec pour leur demander une photo et de l’avoir truquée sans permission. C’est un sentiment, légitime, de trahison qui habite l’organisation du Carnaval. Il est bien évident qu’on n’aurait jamais fourni à la revue l’image du Bonhomme pour le voir ainsi paraître avec une valise pleine d’argent en page couverture.

 

Est-ce que cela aurait été aussi choquant si Bonhomme avait été une parodie reconnaissable, mais une parodie, du style Bleu Poudre? Il y aurait tout de même eu des politiciens pour déchirer leur chemise avec une telle histoire. Cela peut être bon pour se faire du capital politique auprès d’un certain électorat, mais d’après-moi cela se serait arrêté là. Une revue comme Maclean’s peut très bien faire ce genre de couverture. Tout est dans le comment on la fait. Si c’est en trahissant une organisation qui prête de bonne foi son image de marque, il y a de quoi être inquiété de poursuite judiciaires. Si on le fait avec une image parodiée, caricaturale, qui illustre le propos d’articles, sérieux ou pas, sans pour autant associer une image de marque officielle, je crois que ça peut être tout à fait acceptable.

 

Le Bonhomme Carnaval est donc au centre d’un scandale bien malgré lui. Son image officielle a été truquée sans permission par une revue ayant une certaine notoriété. La revue anglophone Maclean’s devra assumer le fait d’avoir trahi la confiance de l’organisation du Carnaval de Québec. Et ça, même les Bleu Poudre ne l’avaient jamais fait. Le groupe avait toujours annoncé ses couleurs : on va parodier l’image de votre mascotte pour lui faire subir tous les outrages qu’on va imaginer. Voilà sans doute pourquoi leur Bonhomme Carnaval faisait tellement pitié, c’est une création maison.

Commentaires

LA CORRUPTION EST FONDÉE!

cet article reflète totalement la vérité!!!!!!!!BRAVO À MARTIN PATRIQUIN ! SALE PROVINCE CORROMPUE AVEC UN PEUPLES PLEURNICHARD À GENOU DEVANT LA POULE AUX OEUFS D OR

Les niaiseux font parler !

Faut pas être épais à peu près pour dire des niaiseries pareilles ... Tu devrais prendre tes médicaments régulièrement ...
C'est pas parce qu'il y a un niaiseu sur la planète qui régurgite de la m... qu'il faut immédiatement dire que c'est bon !

Malgré, qu'en y pensant bien ... ça dépend !