La Vie rurale / Articles / Saguenay-Lac St-Jean / L’exposition médiatique du maire de Saguenay dans un journal est dénoncée

L’exposition médiatique du maire de Saguenay dans un journal est dénoncée

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay

Source image :

http://www.ville.saguenay.qc.ca

L’hebdomadaire Le Réveil, de Saguenay, dont les employés sont en lock-out, dénoncent l’exposition médiatique du maire de la ville dans les pages du journal. Journal qui est présentement fait par des briseurs de grèves. Le journal, propriété de Québécor, est en lock out depuis le 4 mars 2009.

L’administration du maire Jean Tremblay, de Ville de Saguenay manquerait de jugement selon les employés en lock-out.

Dominique Savard, présidente du syndicat des travailleurs du journal, a cessé de compter les articles consacrés au maire Jean Tremblay dans la publication de Québécor. « Ils se servent du Réveil pour sortir tout ce qu'ils veulent sortir comme nouvelle, mais ça devient comme un journal de propagande, parce qu'il n'y a pas de question qui se pose », affirme Dominique Savard interrogée par Radio-Canada.

De plus, de nombreux contrats de publicité entre la Ville de Saguenay et Québécor seraient signés, liant davantage les deux partis : « Il y a des gros contrats qui viennent de se signer avec Québécor, Le Réveil et Le Journal de Québec ensemble. On a su de bonne source que c'est quand même des dizaines de milliers de dollars », indique Mme Savard toujours à Radio-Canada, concurrent principal de Québécor au niveau médiatique.

Une chose demeure certaine, de nombreuses publications écrites sont en difficultés depuis l’avènement des médias Internet comme La Vie Rurale qui existe depuis plus de 5 ans.

Commentaires