La Vie rurale / Articles / Laurentides / Saint-Colomban signe une entente pour améliorer la qualité de son eau

Saint-Colomban signe une entente pour améliorer la qualité de son eau

La Municipalité de Saint-Colomban a signé des ententes de bassin avec l’Agence de bassin versant de la rivière du Nord (Abrinord) afin d'améliorer la qualité de l'eau sur son territoire. Par cette signature, Saint-Colomban s'engage à acquérir des connaissances sur la qualité de l’eau, à mettre en oeuvre un système d’inspection des installations septiques individuelles et à améliorer la protection des milieux sensibles.

Pour acquérir des connaissances au sujet de l'eau, la Municipalité échantillonnera neuf lacs situés sur son territoire. Les résultats obtenus seront ensuite utilisés pour développer de nouveaux programmes de protection. Ces résultats seront diffusés dans le journal municipal.

Le système d'inspection des installations septiques et les solutions de protection des milieux vulnérables seront mis en place par Saint-Colomban au cours des prochains mois.

« La protection de l'environnement et prioritairement de l'eau a toujours été pour moi une préoccupation, a expliqué le maire Roland Charbonneau. Les membres du conseil municipal ont également approuvé cette démarche de protéger cette ressource inestimable et nous espérons que nos concitoyens sauront collaborer à la mise en oeuvre des projets visant cet objectif et spécialement cette entente d'aujourd'hui avec notre partenaire Abrinord. Il en va de l'avenir de nos jeunes. »

Claude Magnan, président de l’Abrinord, constate que « la Municipalité de Saint-Colomban prend résolument à coeur l’importance de la protection et de l’amélioration de la qualité de l’eau. La mise en œuvre des projets élaborés dans ces ententes signées avec Saint-Colomban aura des effets non seulement sur le territoire municipal mais également sur l’ensemble du bassin versant, par son caractère exemplaire ».

Mentionnons que la signature d’une entente de bassin est un engagement à effectuer des actions jugées prioritaires dans le Plan directeur de l'eau. Ces actions doivent avoir des répercussions positives sur la qualité de l’eau et sur les écosystèmes aquatiques et riverains.

Commentaires