La Vie rurale / Articles / Bas-Saint-Laurent / Le financement récurrent est maintenant acquis conformément aux règles de fonctionnement du MSSS

Le financement récurrent est maintenant acquis conformément aux règles de fonctionnement du MSSS

Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB

Photo: Maison Desjardins de soins
palliatifs du KRTB.

Le financement récurrent de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB est dès à présent acquis. Selon les règles de fonctionnement et de financement édictées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, la Maison est maintenant financée au même titre et selon les mêmes paramètres que les résidences de même type au Québec.

Telle est la confirmation reçue par les dirigeants de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB de la part de l’Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, le 3 juin en fin de journée. Dans une lettre adressée à monsieur Carol Jean, président de la Fondation de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB, par monsieur Claude Lévesque, président – directeur général de l’Agence, il est stipulé que « le Centre de santé et de services sociaux de Rivière-du-Loup et l’Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent s’engagent dans le financement de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB selon les paramètres de la politique ministérielle ».

Pour les dirigeants de la Maison, cela met un terme satisfaisant aux discussions entourant le financement récurrent de la résidence. Pour monsieur Carol Jean, la correspondance reçue le 3 juin conforte les administrateurs puisqu’elle les assure que la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB sera dorénavant considérée de la même manière que les autres résidences de soins palliatifs québécoises, et que son financement sera soumis aux mêmes règles d’évaluation et d’attribution récurrente.

Le financement correspond donc à 55 000 $ par lit et est confirmé pour un total de quatre lits. Il sera bonifié en fonction de la progression du taux d’occupation de l’établissement, jusqu’à un maximum de six lits. Ce, conformément à la politique ministérielle en vigueur.

À la suite de cette réponse de l’Agence régionale de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, les dirigeants de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB ont convenu de ne plus émettre de commentaires en relation avec ce dossier dans le contexte de la présente campagne électorale complémentaire. Selon monsieur Jean, « Maintenant, le personnel et les bénévoles de la Maison souhaitent que l’on se consacre à notre mission première, c’est-à-dire le bien-être des personnes en fin de vie et des familles que nous accueillons. »


– 30 –

Source:

Sylvain Dionne, coordonnateur des communications
Fondation et Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB
418 863-6366
info@sdcommunications.qc.ca

Commentaires