La Vie rurale / Opinions / Francis Proulx et la dégradation de notre justice

Francis Proulx et la dégradation de notre justice

Opinion du citadin

Francis Proulx est cet individu de Rivière-Ouelle accusé du meurtre de Nancy Michaud, une employée du ministre Claude Béchard, en mai 2008. Les faits sont connus, les preuves irréfutables et même avouées par l’accusé. Francis Proux a tué la jeune femme d’une balle dans la tête et a eu une relation sexuelle avec son cadavre. Que rajouter de plus, sinon que Francis Proulx est coupable? Or, depuis 23 jours d’un procès qui coûte une fortune aux contribuables du Québec, Proulx étant sans revenus, la défense s’évertue à interroger des psychiatres témoins-experts qui affirment que Proulx a tué Nancy Michaud par automatisme et était désinhibé à cause d’une médication sur ordonnance qu’il prenait. Cette médication c’est l’Effexor, utilisé par des milliers et des milliers de personnes qui ne se transforment pas en meurtrier pour autant.

Si tout ça devait s’avérer exact, ou qu’il y ait un doute raisonnable sur la question, Francis Proulx aurait commis un meurtre non prémédité. Mieux encore, il pourrait même être jugé non responsable et ne faire que quelque temps en institut psychiatrique. Alors, avec nos impôts, nous aurons permis à ce meurtrier (qu’il soit reconnu responsable ou irresponsable, il a tué, c’est un fait) de ne pas croupir à vie en prison.

Personnellement, ça me dérange et j’imagine le désarroi de la famille qui voit une éventuelle sentence clémente poindre à l’horizon. Car au Québec, depuis un certain temps, nous sommes au royaume de la sentence bonbon, au paradis des malfaiteurs et dans l’enfer des victimes d’actes criminels. Notre justice se dégrade à un point tel que la population du Québec ne semble plus avoir confiance en elle. Il suffit de lire les blogues et les journaux pour s’en convaincre.

Cette dégradation est parfaitement illustrée par le procès de Francis Proulx qui arrive à peu près un an après les faits malgré une preuve accablante. Il suffit que les avocats de la défense soient habiles pour que tout soit remis en question dans le cadre d’une justice bureaucratique, lourde et inefficace. Sans prédire l’issu du procès, beaucoup de gens craignent, avec raison, de voir Francis Proulx sortir rapidement de prison ou de l’institut psychiatrique avec la mention qu’il n’est plus un danger pour la société. Or, qu’il le soit ou non, il a tué une personne d’une balle dans la tête et profané son cadavre. Auparavant il a également eu une feuille de route concernant des vols assez incriminante. Pourquoi n’aurait-il pas, dans un tel contexte, une peine ferme de 25 ans avant qu’on puisse évaluer s’il a droit à une libération conditionnelle? Il pourrait sortir de prison à l’âge de 55 ans, s’il s’est réadapté, amendé, et a accepté de se soigner. C’est à ce moment-là qu’il faut évaluer sa dangerosité et son aptitude à mériter la liberté, pas moins d’un an après le meurtre.

J’aurais beaucoup de difficulté avec le fait que Francis Proulx reçoive une sentence bonbon à l’issue de ce procès pour cause de maladie mentale et d’effet secondaire à une médication. J’imagine que la famille de Nancy Michaud en serait dévastée. La plupart des Québécois seraient déçus de cette sentence d’autant plus qu’ils auront permis, par leurs impôts, à Francis Proulx d’avoir une défense juste et équitable. Juste et équitable? Pas si certain que ça. Au Québec, les criminels sont de moins en moins jugés responsables de leurs actes grâce aux effets secondaires provoqués par une médication sous ordonnance, une consommation de drogue ou d’alcool. Pendant ce temps, les victimes d’actes criminels n’ont que peu d’aide de la part du gouvernement que ce soit pour des services ou de l’aide financière. Deux poids, deux mesures : juste et équitable? Assurément non. Notre justice penche trop d’un seul et même côté. Même si des efforts se font actuellement pour atténuer ce déséquilibre, notre justice évolue dans un système si lourd, si couteux (nous n’avons pas les moyens financiers d’avoir un tel système), des prisons si dispendieuses et bien équipées qu’elles sont pleines et peu nombreuses. Faites l’équation. Ces faits amènent directement notre justice à presque toujours pencher en faveur de sentence bonbon.

Francis Proulx pourrait profiter de la dégradation de notre justice et recevoir une sentence légère. Si tel devait être le cas dans le cadre d’un procès aussi médiatisé et une preuve aussi accablante, la population pourrait définitivement perdre confiance au système de justice du Québec. Cela est très dangereux, car à partir du moment où les gens ne croient plus en leur justice, plusieurs décident se faire justice eux-mêmes.

Prenons la famille de Nancy Michaud. Supposons qu’un membre de l’entourage de la victime décide de se faire justice et assassine Francis Proulx à sa sortie du tribunal. Voilà le justicier arrêté et mis en prison en attente de son procès.

Que risque-t-il pour avoir agi ainsi? Le gouvernement va payer pour sa défense s’il n’a pas de revenus, il recevra ensuite une sentence bonbon pour cause d’aliénation mentale, effets secondaires de médication contre la dépression, drogue ou alcool. Qu’importe, les raisons ne manqueront pas pour qu’il reçoive, lui aussi, une sentence clémente. J’espère que notre système de justice redeviendra un jour plus sain, qu’il se préoccupera davantage des victimes d’actes criminels afin d’éviter des règlements de comptes comme dans les westerns. Le western illustre bien ce qu’était une contrée sans justice ou dotée d’une justice bidon. C’est bien beau au cinéma et dans les livres d’histoire, mais ça s’arrête là.

Je ne suis pas pour la peine de mort ou les traitements inhumains des prisonniers, mais j’en ai assez de voir que de nombreux criminels s’en tirent avec des sentences clémentes et récidivent aussitôt sortis de prison. Cela est l’illustration que notre façon d’appliquer la justice ne fonctionne pas. Que nos politiciens et législateurs prennent acte des craintes et préoccupations de la population en matière de justice et agissent en conséquence en envoyant en prison les meurtriers, violeurs et malfaiteurs avec des peines conséquentes avec les crimes qu’ils ont commis. C’est une question de crédibilité et de respect envers la population.

Commentaires

la degradation de notre justice!!!!

La justice!!la prison!!le mal!!le péché!!les pénitences!!la souffrance!!la compréhension !!l'empathie!!la tolérance!!la prévention!!l'amour!!la haine!!juger!!la psychologie!!la richesse !!la pauvreté!!les enfants carencés affectivement!!les parents irresponsables!!le pardon!!Jésus!!les classes sociales!!le sensasionnalisme!!la maladie mentale!!les medicaments!!les drogues!!les vendeurs de drogues legales,illégalles!!l'argent!!l'individualisme!!les medias!!la propagande!!le racisme!!l'intolérance!!les victimes!!l'église!!
Le temps n'est plus au cowboy,il est a la réflexion,nous devons survivre a la mort de Dieu comprendre d'une nouvelle maniere la vie et se responsabiliser ,prévenir.Proulx a commis un drame humain ,mais a chaque jour ne laissons nous pas mourrir des milliers d'enfants de faim sans que pour cela nous nous accusions de ne pas avoir fait ce que nous aurions pu faire.Il est bien facile de juger l'autre ,de vouloir notre justice!!!Le pouvoir que nous avons, le seul ,est celui que nous avons sur nous meme,celui de devenir des citoyen responsable....

Francis Proulx

un tueur et abuseur de cadavre, un voleur etc c'est un animal sauvage qu'il faut detruire aussitôt que possible pour empêcher la propagation de ces espèces. Que l'individu est pris des pilules, de la dôpe, de la boisson ou d'avoir trop mangé n'effacera jamais les atrocités commisent par ce barbare. Malheureusement il y en a beaucoup qui sont encore en liberté par des procès biaisés.

A. Perron

Proulx de Riv. Ouelle

Il est un zéro de notre système, un profiteur, un abuseur. Quel gaspillage pour ce personnage qui a fait de vols à répétition, en plus de voler la main qui le nourrissait et qui devait lui payer ses médicaments, et peut être trop lache pour aller se les chercher.
Pauvre système, la désolation. A 3 ans quand tu mettais la main sur le poêle c' a prenait pas de pillule pour comprendre. Si tu touche ca va faire bobo.

la maladie mentale .... que d'excuse

Je suis une victime d'acte criminel....
on m'a tranché la gorge au couteau à Montréal un soir d'octobre 2005 et je vous assure que c'est une job à temps que de naviguer dans les dédales de ce systéme administratif plus souvent qu'autrement anti-thérapeutique. En 99, j'ai rencontré la maladie mentale.... à l'époque la population en générale ne savait pas c'était quoi une personnalité limite..... ce conjoint prenait du Lipactin (un neuroleptique anxiolitique) c'est pour l'angoisse et pour que la personne ne se dédouble pas trop.............. j'ai déposé une plainte... pour voies de faits, séquestration, harcèlement, usurpation d'identité, la cruauté mentale de cet individu fût absolue au sens propre et figuré..... le procureur m'a afirmé qu'il ne pouvait rien faire... car il était médicamenté Wow! 2 fois bravo pour les fous..... et savez-vous quoi... Je me pose toujours cette question.... si il n'était pas apte à subir un procès.... était-il apte à enseigner dans un établissement scolaire???

Si Proulx s'en sort avec une tape dans le dos comme pour récompense.... j'en serai indigné, outré et profondement blessé par ce que le système de Justice envoi comme message.

une bien drôle de justice

je trouves bien dommage de constater dans le procès de Francis Proulx que notre système de justice est malade,très malade et de constater que la moindre petite faille que ce soit les antidépresseurs ou les drogues ou autres vont donner aux avocats de la défense des raisons de faire acquitter des criminels.ça me semble la grosse mode de demander aux experts de venir témoigner en cour avec leurs grandes théories médicales et faire parfois réussir à faire acquitter ou d'avoir des sentences bonbons pour ces criminels..moi la justice j'en ai pas confiance du tout et je ne suis pas le seul à penser ainsi et ce qui me préoccupe c'est que le fait de prendre des antidépresseurs peux faire jurisprudence dans notre merveilleux système de justice et permettre à beaucoup de gens de faire des crimes et de savoir que c'étais pas à cause d'eux mais à cause de ce qu'il prenais comme médicaments.

Francis Proulx Un monstre !!!

Cela nous prouve ou notre société est rendu !si sa vas pas bien dans notre tête ! on tue ..le monde vas nous excusé ...! et non par pour moi !! la peine de mort serait souhaitable pour se genre d'individu ! ....se meutre est gratuit et horible ! j'imagine la tristesse et la colère jour après jour des membres de la famille de Nancy ...