La Vie rurale / Opinions / Élections fédérales 2008 / Guerre entre conservateurs et bloquistes au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Guerre entre conservateurs et bloquistes au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, poursuit sa tournée québécoise au Saguenay-Lac-Saint-Jean aujourd’hui. La journée est importante puisque deux des trois circonscriptions sont passées du Bloc au Parti conservateur aux dernières élections. L’événement avait créé toute une onde de choc en 2006. Reconquête en vue? Rien n’est encore joué.

«Il faut faire mieux en expliquant à la population. Je pense que les gens se sont dit que M. Harper allait répondre aux demandes du Québec. Il y a maintenant beaucoup de déception», a dit M. Duceppe au journaliste de La Presse qui couvrait la tournée du chef.

Rappelons les faits. En janvier 2006, Jonquière-Alma, un fief bloquiste, était passé aux mains du conservateur Jean-Pierre Blackburn devenu depuis ministre de l’industrie. Monsieur Blackburn avait reçu 52% d’appui contre 39% pour le bloquiste Sébastien Gagnon.

Il y eut aussi la démission de Michel Gauthier suivi d’une élection partielle dans Roberval-Lac-Saint-Jean en septembre 2007. C’est le conservateur Denis Lebel qui s’est emparé du comté. Mme Céline Houde venait de perdre une circonscription considérée comme acquise. Le choc fut énorme. Il ne reste depuis que la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord pour le Bloc.

Depuis, la région a vécu un drame immense avec la crise forestière. Le chef bloquiste n’a pas manqué l’occasion de ramener le sujet pour regagner des électeurs.

«Dans le secteur forestier, est-ce que M. Harper a répondu aux besoins ? Non. Les organismes à but non lucratif ? Il y met fin. La demande de Jean Charest (pour rapatrier les pouvoirs) en culture et communications ? Il dit non», rapporte-t-on dans La Presse.

La partie est tout de même loin d’être gagnée, et cette fois, Gilles Duceppe en est bien conscient. Il joue le tout pour le tout afin de reconquérir la région. S’il était là aujourd’hui, c’est qu’il sait que son parti a encore des chances de revenir sur la scène régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Contre Monsieur Blackburn, Duceppe a misé sur la jeunesse en la personne de Chantale Bouchard, jeune avocate.

Les Conservateurs ne se laisseront pas faire et dans les prochaines semaines il y a fort à parier que vous verrez la présence de ministres conservateurs dans la région si ce n’est Stephen Harper lui-même. Chaude lutte en perspective.

Commentaires