La Vie rurale / Articles / Côte-Nord / Vaste projet d’aciérie pour Sept-Îles

Vaste projet d’aciérie pour Sept-Îles

Côte-Nord

Radio-Canada rapporte un scoop aujourd’hui : la Corporation de promotion industrielle et commerciale de Sept-Îles (COPIC) planche sur un grand projet d’aciérie évalué à 550 millions de dollars. On ne connaît pas les propriétaires des installations projetées.

Des plans auraient été présentés au ministère de l’Environnement du Québec. L’usine, d’après ces plans, produirait jusqu’à 2,5 millions de tonnes d’acier par année et serait située sur un des terrains des Mines Wabush sur le côté sud de l’île Marconi.

Un entrepôt de matériaux bruts est prévu dans le plan d’aménagement, de même qu’une fonderie, un convertisseur à oxygène, un centre de coulée, un laminoir et des bâtiments administratifs. La construction d’un gazoduc est également prévue pour acheminer les gaz qui iront à une usine de cogénération pour générer de l’électricité. Sur ce point, les environnementalistes ne seront pas trop contents étant donné notre potentiel hydroélectrique. Ces installations se monteraient à 380 millions de dollars.

On prévoit des consultations publiques pour le printemps prochain pour discuter des impacts environnementaux du projet. Il va sans dire que la centrale de cogénération risque d’être le point faible du projet. Si tout va bien, la construction pourrait débuter à l’automne 2009 et durerait deux ans.

En théorie, l’aciérie emploierait 350 personnes en plus d’engendrer 1400 emplois indirects dans la région. Selon la COPIC, si ce projet se réalise, un projet de troisième transformation du fer pourrait suivre et éventuellement voir le jour à Sept-Îles.

Commentaires