La Vie rurale / Articles / Chaudière-Appalaches / Groupe environnemental Labrie en pleine expansion.

Groupe environnemental Labrie en pleine expansion.

Chaudière-Appalaches

Le gouvernement du Québec a annoncé aujourd’hui un important coup de pouce au Groupe Environnemental Labrie de Saint-Nicolas dans la région de Chaudière-Appalaches. Ce coup de pouce est une somme de 4,5 millions de dollars octroyée par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Sam Hamad. Le montant servira à augmenter la capacité de production de l’entreprise et d’accroître le niveau de formation de sa main-d’œuvre.

En clair, le projet vise à augmenter la capacité de production de camions à chargement latéral. En effet, l’entreprise a prévu augmenter graduellement sa production de 800 à 1500 unités par année. Les camions à chargement latéral servent pour la cueillette de matières recyclables. Labrie va aussi procéder à l’ajout des marques Leach et Wittke à son inventaire de camions. Des changements technologiques importants sont prévus dans la reconfiguration des chassis et des cabines des camions pour permettre l’utilisation de nouveaux moteurs et de nouveaux systèmes antipollution. Le projet nécessite un investissement total de 35,5 millions de dollars.

"Notre gouvernement entend continuer à encourager et à appuyer les entreprises dans la réalisation de projets structurants visant la qualification de leur main-d'oeuvre et l'accroissement de notre compétitivité et de notre productivité. En participant au plan de formation du Groupe Environnemental Labrie, nous misons sur le développement d'une main-d'oeuvre qualifiée, qui s'avère indispensable afin de maintenir toujours plus élevés nos standards de qualité et nous distinguer de la concurrence. Grâce à ces investissements, Groupe Environnemental Labrie renforcera sa position de leader nord-américain de fabricant de camions conçus spécialement pour la cueillette de rebuts et de matières recyclables", a déclaré le ministre Hamad.

Labrie a aussi mis sur pied un plan important de formation pour les nouveaux employés et de plusieurs employés actuels au coût de 11,8 millions de dollars auquel contribue financièrement Emploi-Québec avec un montant de 2,7 millions de dollars. "Le secteur manufacturier a connu son lot de difficultés au cours des dernières années dans la région de la Chaudière-Appalaches mais les entreprises innovantes comme Groupe Environnemental Labrie continuent à bien tirer leur épingle du jeu. Les investissements dévoilés aujourd'hui permettront de consolider 250 emplois et d'en créer 195 nouveaux. Groupe Environnemental Labrie constitue un fleuron de notre économie et les retombées de cette annonce profiteront à l'ensemble de notre région", a souligné le ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, M. Laurent Lessard en complément de son collègue Sam Hamad.

Rappelons que le Groupe environnemental Labrie a été fondé en 1971 par Claude Boivin. Le groupe se spécialise, vous l’aurez deviné, dans la fabrication d’équipement de gestion de rebuts.

Commentaires