La Vie rurale / Articles / Laurentides / Un laboratoire rural sur les grandes cultures biologiques dans les Hautes-Laurentides

Un laboratoire rural sur les grandes cultures biologiques dans les Hautes-Laurentides

MRC d'Antoine-Labelle

Le gouvernement du Québec, par l'entremise du ministre responsable de la région des Laurentides, David Whissell, a annoncé aujourd'hui le versement d'une aide financière de 480 000 dollars sur cinq ans au CLD de la MRC d'Antoine-Labelle pour mettre en place un laboratoire rural sur son territoire. Ce dernier tentera d'accompagner et de diversifier le potentiel des grandes cultures biologiques dans les Hautes-Laurentides.

Il soutiendra sur les plans technique et scientifique le développement d'une filière de produits de grandes cultures biologiques afin de relancer l'agriculture dans la MRC d'Antoine-Labelle. Les effets attendus du laboratoire rural après la période de cinq ans sont nombreux. On espère permettre d'augmenter les retombées économiques d'un million de dollars dans le secteur agricole de la MRC, d'optimiser l'utilisation des équipements de culture, de récolte et d'entreposage des grains déjà présents sur le territoire, d'acheter des équipements nécessaires en commun, d'augmenter le volume de céréales à haute valeur ajoutée produites dans la région et d'établir des partenariats d'affaires avec différents acheteurs de grains.

« C'est avec enthousiasme que nous accueillons cette excellente nouvelle. Grâce à ce projet qui s'inscrit dans notre stratégie de diversification, nous serons en mesure de soutenir le développement de l'un de nos créneaux d'excellence les plus porteurs, soit celui de notre filière agricole caractérisée par le dynamisme des gens qui l'animent », a déclaré le président du CLD et maire de Mont-Laurier, Michel Adrien.

L'aide financière provient de la mesure des laboratoires ruraux de la Politique nationale de la ruralité 2007-2014.

Commentaires