La Vie rurale / Articles / Abitibi-Témiscamingue / La restauration du parc à résidus miniers Aldermac débutera au printemps 2008 selon le CREAT

La restauration du parc à résidus miniers Aldermac débutera au printemps 2008 selon le CREAT

Le Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue (CREAT) a annoncé aujourd'hui qu'il avait reçu une lettre du ministre Claude Béchard dans laquelle il dévoile que les plans et devis pour la restauration du parc à résidus miniers abandonné Aldermac sont pratiquement complétés et que les travaux devraient débuter au printemps 2008. Le coût est estimé à 14 millions de dollars.

Le CRAT considère cette annonce comme une grande victoire environnementale pour l’Abitibi-Témiscamingue. L'organisme a remercié ses membres ainsi que toutes les personnes ayant contribué à la Campagne pour la restauration de ce parc. Grâce à leur participation, plus de 3000 cartes postales ont été signées et acheminées au ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, au député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue et au ministre des Ressources naturelles et de la Faune. Le Conseil régional a tenu aussi à souligner l’engagement environnemental de Véronique Doucet, artiste multidisciplinaire, initiatrice de la campagne.

La mine Aldermac a été exploitée entre 1932 et 1943. On y a extrait du cuivre, de l’argent, du zinc et de l’or. 1,5 million de tonnes de résidus miniers ont été laissées sur les lieux. Ces résidus couvrent une superficie de plus de 76 hectares. Ils réagissent avec l’eau de pluie et l’oxygène de l’air pour former de l’acide sulfurique. Cet acide produit s’écoule dans la rivière et le lac Arnoux qui se déverse dans le lac Dasserat.

Une étude récente, menée par une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal et du Centre Eau, Terre et Environnement de l’Université du Québec à Québec (INRSETE), a démontré que la biodiversité du lac Dasserat est affectée par ce drainage minier acide.

Le but des travaux de restauration est d’empêcher la réaction chimique entre les résidus miniers et l’air ou l’eau.

Commentaires