La Vie rurale / Articles / Les régions / L’IRDA présente son mémoire dans le cadre des audiences nationales de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois

L’IRDA présente son mémoire dans le cadre des audiences nationales de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois

L’innovation pour une agriculture durable ! C’est le thème du mémoire de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) qui a été présenté ce matin dans le cadre des audiences nationales de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois.

Dans son mémoire, l’IRDA soutient que l’ensemble des acteurs du monde agricole et agroalimentaire québécois doivent reconnaître que l’innovation, à tous les niveaux mais particulièrement en agroenvironnement, est essentielle à une agriculture durable. Le Québec a encore et toujours besoin de recherche, de développement et de solutions pour répondre à des enjeux agroenvironnementaux de plus en plus complexes.

« Nous croyons que l’IRDA est dans une position unique pour proposer des solutions utiles, utilisables et utilisées par les producteurs. L’IRDA est devenu une organisation incontournable en matière de recherche, de développement et de transfert en agroenvironnement et un des principaux atouts dont dispose le Québec pour faire face aux défis d’aujourd’hui et de demain », a souligné Mme Gisèle Grandbois, présidente et chef de la direction de l’IRDA.

Par ailleurs, l’IRDA insiste sur le fait que tous les maillons de la chaîne de l’innovation ont un rôle important à jouer. Pour favoriser le développement de solutions et de pratiques agroenvironnementales novatrices, faciliter leur transfert et accélérer leur adoption par les agriculteurs, l’État doit soutenir davantage les différents maillons de cette chaîne, soit les centres de recherche tels que l’IRDA, les organismes de transfert, les organismes de sensibilisation, de formation et d’encadrement des agriculteurs, les organismes de gestion par bassin versant et les agriculteurs eux-mêmes.

Rappelons que l’IRDA est une corporation de recherche à but non lucratif qui a pour mission de réaliser des activités d’acquisition de connaissances, de recherche, de développement et de transfert visant à favoriser le développement durable de l’agriculture. À chaque année, l’IRDA réalise environ 140 projets de recherche en partenariat avec les principaux acteurs du milieu agricole.


– 30 –

Source:

Anne Bédard
Responsable des communications, IRDA
(418) 528-9452
anne.bedard@irda.qc.ca
www.irda.qc.ca

Commentaires