La Vie rurale / Articles / Capitale-Nationale / Petite-Rivière-Saint-François contrôlée par la Commission municipale du Québec

Petite-Rivière-Saint-François contrôlée par la Commission municipale du Québec

Québec a annoncé aujourd'hui qu'il assujettissait la municipalité de Petite-Rivière-Saint-François au contrôle de la Commission municipale du Québec. Cette décision est entrée en vigueur le 6 juin.

"Il est dans l'intérêt de la population de Petite-Rivière-Saint-François que cette mesure temporaire soit prise de façon à ce que le conseil municipal exerce ses fonctions normalement; notamment, que les séances du conseil se tiennent et que le climat qui prévaut actuellement entre les membres s'améliore. Il faut maintenant s'assurer de créer les conditions qui aideront le conseil à reprendre son autonomie le plus rapidement possible dans un climat de saine gestion", a déclaré Nathalie Normandeau, ministre des Affaires municipales et des Régions.

Le 4 avril dernier, après que diverses représentations lui aient été faites, la ministre mandatait la Commission afin d'examiner la situation qui prévalait en matière de gestion municipale ainsi que les différends qui opposaient le maire et les conseillers municipaux de Petite-Rivière-Saint-François et de lui faire rapport. Les commissaires Robert Pagé et Nancy Lavoie ont produit leur rapport le 3 mai. C'est leur recommandation principale que le gouvernement du Québec applique maintenant à la municipalité de 732 résidents, de la région de Charlevoix.

"Nous souhaitons que cette situation prenne fin le plus rapidement possible, et ce, dans l'intérêt des citoyennes et des citoyens de Petite-Rivière-Saint-François", a conclu la ministre.

Commentaires