La Vie rurale / Opinions / Élections fédérales 2011 / Jack Layton gagne des points au Québec

Jack Layton gagne des points au Québec

Élections fédérales

Jack Layton gagne des points au Québec

Publicité électorale de Jack Layton

Source image NPD

La nouvelle du jour dans la campagne électorale fédérale c’est l’avancée des néo-démocrates (NPD) de Jack Layton dans les intentions de vote au Canada mais surtout au Québec. Une avancé qu’on avait vue également en 2008 mais qui ne s’était pas concrétisée le jour du vote. Répétition du même scénario ou véritable changement dans les intentions de vote? Le NPD prend sa chance au bond. Jack Layton était à Québec aujourd’hui pour encourager ses troupes, rencontrer le maire Régis Labeaume et mesurer ses chances de faire une vraie percée au Québec. C’est que Thomas Mulcair, seul député NPD au Québec, doit avoir hâte d’avoir des amis québécois à Ottawa!

Le journal Le Soleil rapporte que Jack Layton était dans un restaurant de la rue Saint-Joseph, au centre-ville de Québec, devant une foule jeune, contrairement aux autres partis dont les rassemblements de supporter sont beaucoup plus âgés. Le NPD gruge des parts de vote sur le terrain habituellement conquis par le Bloc québécois. D’ailleurs le chef du Bloc, Gilles Duceppe, en a appelé à un vote stratégique le 2 mai prochain, craignant que la division du vote de la gauche n’amène un gouvernement conservateur majoritaire au pouvoir.

 

Les partisans du NPD vont d’abord voter par conviction plus que par opportunisme ou par stratégie. Certains jeunes supporters du NPD ont admis au journaliste du Soleil qu’ils trouvaient le Bloc trop agressif. Certes le Bloc mène encore au Québec, mais le NPD arrive deuxième, suivis ex-æquo des libéraux et des conservateurs. Jack Layton, qui mène une courageuse campagne, lui qui combat un cancer de la prostate et une blessure à la hanche, a affirmé : «Le momentum est de notre côté, partout au pays. Et c'est particulièrement fort ici, au Québec.» Optimiste et prudente, cela caractérise bien la campagne de Jack Layton aujourd’hui à travers le Québec, de la Capitale-Nationale jusqu’en Abitibi-Témiscamingue.

 

Après sa rencontre avec le maire de Québec, il a quand même fait allusion à sa hanche qui lui fait mal, mais cela ne l’empêche pas d’être énergique et souriant en tout temps. Sa manière de faire face aux problèmes de santé ou politiques à travers les années, avec une énergie positive et le sourire, démontre aux électeurs qu’il serait peut-être l’homme de la situation pour affronter dans une perspective juste, les défis que doit affronter un premier ministre. Doit-on y voir un capital de sympathie pour l’homme? Pourquoi pas, jusqu’à présent ce capital ne s’est jamais transformé en votes suffisants pour permettre au NPD d’être autre chose qu’un tiers parti. Jack c’était le bon gars, mais c’est tout.

 

Cette fois, Jack c’est le bon gars, mais c’est aussi le combattant, le résilient et… le chef de l’opposition officielle voir davantage? C’est en tout cas, la surprise de la campagne jusqu’à présent.

Commentaires