La Vie rurale / Articles / Saguenay-Lac St-Jean / Alcan tente de réparer les pots cassés

Alcan tente de réparer les pots cassés

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Suite au déversement de boue rouge dans le Saguenay le vendredi saint 6 avril 2007, Alcan a entrepris une enquête interne pour trouver la cause du désastre. Chose certaine, la conduite qui a cédée est identifiée. Elle a vingt ans et avait été remise à neuf en 2001. De plus, la multinationale a débuté la corvée de nettoyage. Hier, 13 avril, une trentaine de travailleurs ont commencé un difficile travail.

Pour les cinq prochains jours ils vont ramasser environ 39 tonnes de boues qui se trouvent toujours dans le ruisseau du Capitaine qui se jette dans le Saguenay. Ce travail ne peut que se faire manuellement avec des pelles et des seaux.

Alcan supervise les opérations et a placé des gardiens de sécurité pour éloigner les curieux des abords de l'usine Vaudreuil d'où provient la fuite de boue rouge. Lire ici surtout qu'on tient à l'écart les journalistes. Bel exemple de transparence. Une chose est certaine, si le Saguenay n'est plus rouge sang, le ruisseau du Capitaine lui est rouge. Comme le NIL du temps des dix plaies d'Égypte et Moïse.

Quant à cette boue rouge bien contemporaine, le ministère de l'Environnement n'a toujours pas rendus publics les résultats de ses analyses. Alcan, elle, affirme que cette boue n'aura aucun impact sur la flore et la faune. Je ne me fie pas sur eux, je vais me fier sur les gens du ministère de l'Environnement que l'on paie avec nos impôts. Ministère qui enquête présentement sur ce beau désastre et va tenter de déterminer la responsabilité d'Alcan en matière de respect aux règlements environnementaux. En clair, le ministère doit déterminer s'il y a eu négligence ou pas. D'après de nombreux résidents du secteur qui se sont confiés aux journalistes télés, ce n'est pas le premier déversement du genre dans le secteur. Le ministère doit faire la lumière là-dessus. Les amendes possibles pour Alcan vont de quelques milliers à 250 000$.

Selon les autorités municipales, les citoyens sont beaucoup moins inquiets depuis que le Saguenay a repris sa couleur normale.

Commentaires