La Vie rurale / Articles / Politique / La représentativité des régions au cœur des préoccupations des politiciens

La représentativité des régions au cœur des préoccupations des politiciens

Politique

Des négociations sont en cours actuellement à Québec à propos de la représentativité des régions au niveau politique dans le cadre de la refonte de la carte électorale. La Fédération Québécoise des Municipalités du Québec (FMQ) est à l’affut et est assez au courant de ce qui se passe pour annoncer, par voie de communiqué aujourd’hui, que la représentativité des régions ne serait pas compromise.

Bernard Généreux, président de la FMQ, estime que la possibilité est de plus en plus envisageable quant à ce qu’une solution soit enfin trouvée pour assurer le maintien du poids des régions à l’Assemblée nationale. Des informations se seraient rendus jusqu’aux oreilles de la FMQ. Bernard Généreux se dit heureux de constater « qu'aucune région ne perdra de député, ce qui permettra d'assurer la représentativité effective de chacune d'entre elles ». Aussi bien le Parti libéral, que le Parti québécois, travaillent en ce sens.

 

« La démarche présente un défi d'autant plus grand que pour réussir il faut cesser de penser la démocratie en simples termes mathématiques pour prendre aussi en compte la diversité des régions du Québec. Dans un contexte où l'on veut faire de l'occupation dynamique des territoires une priorité, il importe de s'assurer que la réalité de ceux-ci trouve écho à l'Assemblée nationale par l'intermédiaire d'une représentation adéquate », de rappeler M. Généreux.

Commentaires