La Vie rurale / Articles / Pêche / La municipalité des Îles-de-la-Madeleine demande à Québec de soutenir Norpro 2000

La municipalité des Îles-de-la-Madeleine demande à Québec de soutenir Norpro 2000

La Municipalité des Îles-de-la-Madeleine réclame l’intervention de Nathalie Normandeau, ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, dans le dossier Norpro. Cette entreprise éprouve des difficultés financières et revendique un soutien ponctuel du gouvernement du Québec.

Dans une lettre adressée à la ministre, le maire Joël Arseneau se dit inquiet quant à la poursuite des opérations de l’usine, aux 110 emplois directs qu’elle génère et aux impacts éventuels d’une fermeture sur le tissu socio-économique de L’Île-de-Havre-Aubert. « En tant que ministre responsable de la région, nous sommes convaincus que vous partagez avec nous l’objectif de consolider l’industrie des pêches en général, de soutenir les usines, de préserver et d’optimiser le nombre d’emplois et d’assurer la répartition géographique équilibrée des activités de transformation de poisson sur l’ensemble du territoire », écrit le maire Arseneau.

Le maire des Îles-de-la-Madeleine en appelle au dynamisme régional de Mme Normandeau afin qu’elle s’applique activement et de façon constructive à la relance de Norpro. Selon M. Arseneau, le prêt ponctuel demandé par la compagnie correspond au modèle d’intervention déjà utilisé par le gouvernement au printemps 2006 pour venir en aide à une usine de pêche de la Gaspésie. La demande de soutien financier remboursable est largement inférieure et comporte un plan de relance préparé par un redresseur d’entreprises expert de la firme Raymond Chabot Grant Thornton.

Il souhaite en outre que Nathalie Normandeau intervienne auprès de son collègue Laurent Lessard, ministre des Pêcheries, afin qu’il fasse preuve d’ouverture, calme le jeu et établisse un véritable dialogue avec les dirigeants de l’entreprise en difficulté en lui accordant l’accompagnement nécessaire. Au nom du conseil municipal, M. Arseneau ajoute que la Municipalité est prête à participer activement à toute démarche ministérielle pouvant mener à une solution à l’impasse actuelle.

Commentaires