La Vie rurale / Articles / Outaouais / Protection de la baie Lochaber en Outaouais

Protection de la baie Lochaber en Outaouais

Outaouais

Canards Illimités souhaitait l’acquisition de la baie de Lochaber, en Outaouais, depuis une vingtaine d’année afin de protéger ce milieu humide fragile. C’est chose faite avec l’aide du gouvernement fédéral et du Québec. L’annonce a été faite aujourd’hui de l’acquisition de 715 hectares de milieux humides dans la baie de Lachaber par Peter Kent, ministre de l’Environnement du Canada et des représentants de Canards Illimités et du ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec. L’acquisition a une valeur globale de 4 800 000$. Le Programme de conservation des zones naturelles du Canada a mis 2 190 000$ dans le projet pour qu’il se réalise.

« Cette acquisition, d'une valeur de 4 800 000 dollars, souligne une autre réalisation de notre programme fédéral de conservation des zones naturelles. Grâce à cet investissement, nous prenons des mesures concrètes en vue de protéger et de préserver nos écosystèmes et nos espèces vulnérables pour les générations actuelles et futures, a déclaré le ministre Kent. Les gestes posés aujourd'hui aideront à protéger l'abondance et la diversité de la vie qui fera partie de notre patrimoine naturel de demain. »

 

Située dans la municipalité de Lachaber-Ouest, la baie de Lochaber longe sur environ six kilomètres la route 148. Plusieurs habitats y sont présents dont 75% de milieux humides. C’est un environnement précieux en Outaouais en ce sens que de nombreuses espèces végétales et animales y prospèrent. Juste à titre d’exemple, on y retrouve des oiseaux comme la Bernache du Canada, le Canard noir et la Sarcelle d’hiver. La baie de Lachaber est aussi une halte migratoire de nombreuses espèces animales. « Il s'agit d'un projet d'acquisition que nous caressions depuis 20 ans chez Canards Illimités. Aujourd'hui, nous passons du rêve à la réalité. Tout cela n'aurait pu être possible sans l'importante contribution financière d'Environnement Canada et démontre la pertinence d'unir nos forces pour conserver ce qui nous reste de milieux humides au Québec », a déclaré M. Bernard Filion, directeur de Canards Illimités au Québec.

Commentaires