La Vie rurale / Articles / Outaouais / Fermeture d’église en Outaouais

Fermeture d’église en Outaouais

Outaouais

La fermeture de lieux de culte n’est pas un phénomène isolé, mais lorsque cela survient à Noël, c’est plus frappant. C’est ce qui vient d’arriver aux francophones de Gatineau et d’Ottawa qui viennent de perdre deux églises ce dimanche 26 décembre.

L’église Saint-Raymond du secteur de Hull, a célébré sa dernière messe présidée par l’archevêque monseigneur Roger Ébacher. C’est la quatrième église de l’archidiocèse de Gatineau qui connaît une telle fermeture. L’église a été vendue et servira entre autre à la pratique de l’escalade. L’ameublement sera vendu à l’encan vers le 15 janvier 2010.

Bien des paroissiens sont déçus, mais la quête d’une seule messe hebdomadaire peu fréquentée ne pouvait plus permettre l’entretien du bâtiment. Le président de la fabrique, Robert Normand, a affirmé à Radio-Canada : « Si on investit tous nos sous dans l'entretien d'un bâtiment, d'un édifice, bien les sous ne vont pas à la pastorale, soit là où ils devraient aller ».

Sur la rive ontarienne de la rivière des Outaouais, c’est à Gloucester qu’une église ferme ses portes. Il s’agit de l’église de Notre-Dame-de-Lourdes de Cyrville. Une diminution de la fréquentation et une restructuration des paroisses expliquent la fermeture.

Commentaires