La Vie rurale / Articles / Néoruraux / Vaste consultation sur l’occupation des territoires

Vaste consultation sur l’occupation des territoires

Migration

Vaste consultation sur l’occupation des territoires

Solidarité rurale a lancé aujourd’hui une importante consultation dont l’enjeu est l’’occupation des territoires. La consultation se déroule jusqu’au 8 mars 2010 avec un document intitulé Pour un Québec fort de ses communautés. Pour obtenir ce document il suffit de le télécharger sur le site www.territoires.qc.ca et le tour est joué. Ce document est le fruit d’une réflexion menée par les représentants d’une vingtaine d’organisations nationales provenant des milieux municipaux, agricoles, culturels, sociaux, environnementaux, coopératifs et économiques.

"Cette démarche sur l'enjeu de l'occupation des territoires, initiée en 2009 par notre coalition, est précisément un appel à la mobilisation au-delà des intérêts sectoriels. Les grands acteurs du monde rural et urbain issus de tous les domaines ont accepté de contribuer et de s'engager dans la construction et la mise en œuvre d'une vision porteuse du Québec qui mise sur l'apport de toutes les communautés" déclare Mme Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec. "Ce n'est pas d'hier qu'on oppose la réalité rurale et la réalité urbaine alors que ces deux réalités s'interpénètrent et doivent accepter leur interdépendance et leur complémentarité" précise M. Jean-Paul L'Allier qui a accepté, dès le début de la démarche, d'en assumer la présidence d'honneur.

Qui peut s’exprimer? Tout les citoyens et organisations de l’ensemble du Québec, qu’ils soient ruraux ou urbains. La collaboration de tous est importante. Le document identifie les défis que doivent relever les territoires : baisse de la population active, changements climatiques, transition énergétique, vitalité sociale des communautés etc. À partir de cette phase d’identification, le document soumet à la consultation des pistes dans le domaine de l’aménagement, des transports collectifs, des énergies renouvelables etc.

Les résultats seront présentés et discutés les 21 et 22 avril prochain à Shawinigan dans le cadre d’une Conférence nationale sur l’avenir des territoires. Solidarité rurale déposer alors un avis au gouvernement du Québec sur cet enjeu en s’appuyant sur les résultats.

L’enjeu principal, on s’en doute, est que le flux migratoire des populations ne se fasse pas seulement dans un sens. C'est-à-dire des régions qui se vident au profit des villes. Le flux migratoire doit se faire dans les deux sens.

Commentaires