La Vie rurale / Articles / Montérégie / Irène aurait fait un mort au Québec

Irène aurait fait un mort au Québec

Montérégie

Trajectoire d'Irène

Source image :

National Weather Service

Les fortes pluies apportées par les restes de l’ouragan Irène ont provoqué l’effondrement d’un ponceau, à Yamaska, en Montérégie. Un conducteur aurait disparu avec son véhicule à la suite de cet effondrement. L’Agence QMI a interviewé le frère de l’homme qui manque à l’appel. Ce dernier est convaincu que son frère s’est noyé.

L’homme qui manque à l’appel depuis lundi après-midi est dans la soixantaine. Son véhicule a plongé dans le trou formé par l’effondrement d’un ponceau. C’est arrivé à 5h10 lundi matin sur le ponceau du rang Grand-Chenal. Le trou fait quinze mètre de longueur. L’affaissement s’est fait brusquement entrainant deux véhicules dans l’eau de la rivière Yamaska.

La première voiture à sombrer était un taxi. Il y avait un passager et ce dernier a pu s’en tirer. C’est un homme de 44 ans. Le chauffeur du taxi n’est pas réapparu.

Le deuxième véhicule était conduit par un homme de 54 ans qui a pu s’en sortir lui aussi. Les deux hommes sont traités pour des blessures mineures.

Quant au taxi, des recherches sont menées pour tenter de le localiser dans les eaux tumultueuses de la Yamaska. On pense que le chauffeur pourrait être resté prisonnier du véhicule.

Les bateaux de la Sûreté du Québec (SQ) patrouillent le secteur pour retrouver le véhicule. Jusqu’à présent ils n’ont rien trouvé. L’Agence QMI a interrogé Émile Nadeau, frère du chauffeur manquant à l’appel. Émile Nadeau est convaincu que son frère, Réal, s’est noyé : «Il ne répond pas à son téléphone. Ce matin, c'était la rentrée scolaire et il devait aller récupérer des enfants chez eux avec mon minibus. Mais il ne s'est jamais présenté. Mon frère est au fond de l'eau...» a-t-il déclaré à l’Agence QMI.

Commentaires