La Vie rurale / Articles / Médias / Les parasites d’Amir Khadir

Les parasites d’Amir Khadir

Opinion

Les parasites d’Amir Khadir

Amir Khadir

Source image :

Asclepias sur Wikipedia

En entrevue au Journal de Québec, le député de Québec Solidaire Amir Khadir a qualifié le prince William et la princesse Kate, qui doivent venir au Québec les 2 et 3 juillet, de parasites. La déclaration fait le tour du monde, rien de moins, surtout en Angleterre.

Amir Khadir vit actuellement dangereusement pour un politicien au sein d’une formation aussi minoritaire que Québec Solidaire. Rappelons qu’il est le seul élu de la formation. Citons ces frasques des dernières semaines :

 

- Opposition au projet de nouveau colisée à Québec alors que la population de la Capitale-Nationale y est favorable;

 

- Indélicatesse envers l’ancien premier ministre Lucien Bouchard cette semaine en commission parlementaire. Amir Khadir a reproché à l’ancien premier ministre de ne pas être fidèle aux Québécois en défendant l’industrie gazière. Cela a fait sortir de ses gonds Lucien Bouchard, avec raison.

 

- Et maintenant, mal peser ses mots envers William et Kate, en les traitants de parasites qui viennent visiter le Québec aux frais des contribuables.

 

Certes, c’est aux frais des Québécois, et Canadiens, mais les gens, en général, les aiment et les trouvent sympathiques. Les histoires de princes et princesses, ça fait encore rêver et ça ne fait pas cher par tête de payeur de taxes ce genre de rêve. En plus d’avoir l’air du casseux ce party, Amir Khadir en qualifiant le jeune couple de parasite fait preuve d’impolitesse. Il y a moyen de faire valoir ses idées sans insulter les gens ou en leur faisant des procès d’intention. Les vacances estivales arrivent à point nommé pour ce simple député qui veut porter tout le destin du Québec sur ses épaules. Calmez-vous Monsieur Khadir et souvenez-vous des résultats de la dernière élection provinciale : 122 618 Québécois ont voté pour Québec solidaire, soit 3,78% des votants.

 

Je vous remercie de vouloir porter à vous seul le destin de tout un peuple, mais je vous demande de prendre un peu de recul et de réaliser que la majorité des Québécois n’a pas voté pour votre formation. Vous avez, en tant que député, une tribune formidable pour faire avancer vos idées. Ceci étant dit, en abuser est toujours mal avisé.

 

J’ai eu le plaisir d’assister à une conférence de vos à l’Université Laval il y a quelque temps et j’avais apprécié votre discours pondéré, respectueux tout en étant fidèle à vos valeurs. À un point tel que je m’étais dit que j’envisagerais sérieusement de voter pour votre formation à la prochaine élection. Et bien ces derniers temps, disons que je suis pas mal moins certains.

 

Ce que je vois à travers les médias, n’est pas le politicien posé aux arguments solides que j’ai eu le plaisir d’entendre. Je conviens que les médias constituent souvent un miroir déformant de la réalité, mais j’estime qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

 

Il n’y a pas que le prince William et la princesse Kate qui soient vos parasites, monsieur Khadir, vos déclarations sont également des parasites. Elles sont des parasites pour votre formation à la recherche de crédibilité et d’appuis au sein de la population. Vos déclarations sont un frein à la progression de votre parti dans les intentions de vote selon moi ces jours-ci.

 

Bien sûr, certains activistes vont applaudir vos déclarations et vos sorties mal avisées. Vous savez bien que nous parlons ici d’activistes condamnés à la marginalité et auxquels la population en général ne se reconnaît pas. Vous avez bien que le vrai pouvoir s’éloigne toujours des extrêmes sauf dans les cas de dictatures.

 

J’ose croire que l’été et les vacances nous ramèneront le vrai politicien que vous êtes et non le fanfaron des dernières semaines. Et lorsque je dis fanfaron, je ne parle pas de la qualité de votre travail ou de la préparation de vos dossiers ou de vos qualités humaines et de député, je parle de la façon dont vous vous adressez aux autres, tout simplement. Vous rendez-vous compte que vous faite un vrai Régis Labeaume de vous-même? En voici un autre qui va avoir besoin de vacances. J’ai bien hâte de voir vos échanges en commission parlementaire sur l’entente entre Quebecor et la Ville de Québec à propos du nouveau colisée…

Commentaires