La Vie rurale / Articles / Mauricie / Virage vert en vue à Trois-Rivières

Virage vert en vue à Trois-Rivières

Municipalités

Alors que le débat sur l'efficacité de l'éthanol pour réduire les GES est de plus en plus remis en cause, tous les espoirs se tournent vers l'hydrogène comme combustible propre. La Ville de Trois-Rivières, la Société de développement économique de Trois-Rivières et la société EH2 : Énergie Hydrogène, travaillent de concert pour éventuellement utiliser l'hydrogène en tant que source d'énergie propre.

L'hydrogène est un gaz inodore qui pourrait être utilisé dans l'alimentation d'équipements municipaux tels les génératrices et stations de pompages qui fonctionnent actuellement au diésel ou à l'électricité. Yves Marchand, président de la Société de développement économique de Trois-Rivières, a même affirmé à Radio-Canada : « Il pourrait y avoir certains véhicules de la ville qui soient convertis en hydrogène ». Ce serait tout un changement et Trois-Rivières deviendrait une municipalité modèle au Québec si le projet devait se réaliser.

Pour Monsieur Marchand, les avantages à l'hydrogène sont multiples : économies énergétiques et énergie propre. Sans compter qu'un tel projet permettrait à la ville d'être un exemple technologique à suivre et lui donnerait, de ce fait, une belle visibilité.

D'ici la fin 2007, une étude de faisabilité sera réalisée afin de mieux connaître tous les tenants et aboutissants d'un tel projet. Tous les espoirs sont permis et l'enthousiasme est au rendez-vous.

Commentaires