La Vie rurale / Articles / Mauricie / Shawinigan revoit son projet et assume les coûts à même ses réserves financières

Shawinigan revoit son projet et assume les coûts à même ses réserves financières

Aménagement des terrains du Centre Bionest

Le Conseil municipal a décidé d’aller de l’avant avec un projet modifié d’aménagement des terrains du Centre Bionest. Le nouveau projet sera payé à même les réserves financières de la municipalité.« Les signataires du registre nous ont demandé de ne pas emprunter pour faire les travaux, nous allons donc puiser à même nos ressources financières les 3,5 millions de dollars que constitue la participation financière de la Ville à ce projet », explique la mairesse Lise Landry.

À ce montant, il faut ajouter 1 million de dollars provenant du programme ClimatSol d’Environnement Québec et 68 000 $ accordés par Hydro-Québec par l’entremise du Diagnostic résidentiel mieux consommer (DRMC).

« Nous savons que la population de Shawinigan souhaite qu’on termine les travaux d’aménagement. Nous avons pris la décision de terminer ça à l’intérieur de notre mandat », ajoute madame Landry.

En procédant ainsi, la Ville épargne 2,4 millions de dollars d’intérêts qu’aurait représentés l’emprunt sur 30 ans, 246 000 $ en frais de financement en plus de plus de 250 000 $ qu’auraient représentés les coûts du scrutin référendaire réclamé par certains citoyens.

« Nous avons aussi réduit notre projet de 576 000 $ en réduisant le nombre de stationnements et en augmentant la superficie de l’espace vert disponible pour les festivals et les grands événements », explique la mairesse Landry.

Ainsi, le projet ne tient plus compte des 217 places de stationnement près de l’aréna Jacques-Plante et soustrait 185 places au stationnement nord, ce qui fait passer le nombre total de places de stationnement de 1 512 à 1 110.

En même temps, la superficie gazonnée additionnelle pour les festivals et grands événements est augmentée de plus de 7 000 mètres carrés.

La Ville financera ces travaux de 3 506 000 $ en puisant 1 469 000 $ au fonds général, 1 000 000 $ au surplus accumulé et 1 037 000 $ au fonds de roulement.

« Il nous a fallu faire des réaffectations et des transferts budgétaires qui proviennent des économies déjà réalisées depuis le début de l’année. Et nous ajoutons à ces montant plus de 700 000 $ provenant de la vente du Manège militaire », indique madame Landry.

Ce projet va continuer à respecter les principaux objectifs de la Ville quant à l’aménagement des terrains du Centre Bionest, soit :

  • Sécuriser les accès sur des Cèdres et Broadway;
  • Améliorer la capacité d’accueil avec 1 100 stationnements;
  • Créer un emplacement de choix pour les grands événements.

– 30 –

Source:

François St-Onge
Directeur
Bureau des communications
819 536-7200

Commentaires