La Vie rurale / Articles / Les régions / Tolérance Zéro délaissée par la SAAQ

Tolérance Zéro délaissée par la SAAQ

Les régions du Québec

Onze région du Québec vont perdre le service de raccompagnement Tolérance Zéro faute de financement de la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ) qui depuis 2003 finançait l'organisme sans but lucratif de 150 000$ par année. Le PDG de Tolérance Zéro, Dany Belisle, a affirmé au journal La Nouvelle de Victoriaville que cette décision est pour lui une surprise totale. L'entente précédente prenait fin le 31 décembre 2006 et les négociations allaient bien. La SAAQ soutient que le dossier n'est pas viable financièrement parlant.

La conséquence immédiate de cette perte financière est la suspension du service dans onze régions du Québec où ce service n'est pas rentable. Tolérance Zéro poursuit ses activités dans les régions où il atteint le seuil de rentabilité.

Mais Tolérance Zéro n'est pas rentable actuellement car l'organisme visait une autonomie financière à long terme. La mission de l'organisme est de sauver des vies et non pas de faire des profits, a souligné Dany Belisle au journal La Nouvelle.

Quelques chiffres : Depuis l'an 2000, Tolérance Zéro a fait 450 000 raccompagnements. 5000 personnes utilisent le service dans les régions où les services viennent d'être suspendus. Que va-t-il advenir de ces gens. Souvent le service est offert dans des régions où le transport en commun et les services de taxis sont déficients.

Voici la liste des régions où Tolérance Zéro a cessé ses activités à partir d'hier, mardi 3 avril 2007 : Châteauguay, Valleyfield, Saint-Jean-sur-le-Richelieu, Lac Mégantic, Thetford Mines, la Beauce, Montmagny, Baie-Comeau, Laval, Longueuil et Montréal. Dany Belisle affirme être en train de rebâtir un plan d'affaires pour redonner le plus tôt possible le service dans les régions concernées.

Les régions qui conservent le service sont jusqu'à preuve du contraire Victoriaville, Drummondville, Acton Vale, Sherbrooke, Granby, Trois-Rivières, Shawinigan, Saint-Hyacinthe, Lévis, Capitale-Nationale, Deschambault et Vaudreuil-Dorion.

Tolérance Zéro, depuis sa création en 2000 par Dany Belisle et Richard Tanguay, a eu également son lot de critiques. Surtout de la part des compagnies de taxi mais aussi des services de raccompagnements comme Nez-Rouge. Dans le cas de Nez Rouge, la critique vient du fait que Tolérance Zéro a un slogan qui semblait les attaquer : Après tout, on ne prend pas un verre que pendant le temps des Fêtes! Malgré tout, l'organisme a su durer au fil des ans et faire la preuve qu'il avait sa place et ne voulait dénigrer personne, bien au contraire. L'utilité de Tolérance Zéro se fait sentir surtout en région éloignée où justement les taxis et le transport en commun sont déficients.

C'est donc une triste nouvelle qui n'augure rien de bon pour l'organisme qui voit son expansion stoppée nette et qui perd la moitié de ses effectifs.

Commentaires

hommage a dany belisle

nous oublirons pas le travail que tu as fais au sujet de tolerance zero...bravo pour ce que tu as accomplis meme aujourd hui un ans apres ton deces nous parlons encore de toi et nous te voyons partout...franchement bravo pour ce que tu croyais un echec...moi jy vois que du success