La Vie rurale / Articles / Les régions / Le printemps le plus doux depuis 70 ans au Québec

Le printemps le plus doux depuis 70 ans au Québec

Les régions

En ce premier jour de l’été, le bilan météorologique du printemps s’impose. Il a fait si sec et si chaud ce printemps, que bien des gens se demandent si cela est déjà arrivé une pareille situation. La réponse est oui, au début de la seconde guerre mondiale, en 1940, le Québec avait connu un printemps semblable. C’était il y a 70 ans.

Des températures au-dessus de la normale, moins de précipitations et donc, des niveaux d’eau plus bas et des feux de forêts.

La température normale pour le sud du Québec est, pour mars, avril et mai, de 5,6 degrés Celsius. En 2010, ce fut 9,5 degrés Celsius. Le nombre d’heure de soleil fut de 640 heures pour une moyenne de 562 heures. Le printemps 2010 fut le huitième le plus ensoleillés depuis qu’on prend des statistiques.

Juin jusqu’à présent fut plus humide, quoi que très ensoleillé quand même. Pour le reste de l’été, Environnement Canada et Météo Média annoncent du temps chaud et sec. À votre place, je ne me fierai en rien à ce genre de prédiction. Ces deux organismes ont fait la preuve des dizaines de fois, plutôt qu’une, que la réalité va souvent en sens inverse de leur prédiction. Sans rancune les médiums du temps qu’il fera.

Commentaires