La Vie rurale / Articles / Environnement / Un nouveau statut pour la seigneurie du Lac Matapédia?

Un nouveau statut pour la seigneurie du Lac Matapédia?

Lundi soir le 21 avril dernier, lors de sa seconde séance régulière mensuelle, le conseil de Ville d’Amqui a unanimement adopté une résolution par laquelle elle demande à la MRC de La Matapédia de mettre de l’avant une étude d’opportunité / faisabilité pour faire de la Seigneurie-du-lac-Matapédia une véritable aire protégée de type : « Parc National ».

Après avoir vainement tenté de convaincre la MRC de La Matapédia de faire du couloir panoramique de la rivière Matapédia une aire protégée de ce type, en fil de route devenu un projet d’aire protégé de type « Paysage Humanisé », voilà que la Ville d’Amqui revient à la charge avec l’idée de doter la MRC de La Matapédia d’un « Parc National » mais cette fois avec la Seigneurie du Lac-Matapédia incluant ses nombreuses iles.

On notera que la MRC de La Matapédia, tout comme la MRC du Témiscouata est l’une parmi les plus défavorisées du Québec. De plus celle-ci est reconnue comme étant le maillon le plus faible sur l’historique parcours touristique de la boucle de la Gaspésie en terme d’attraits à visiter et découvrir. De plus elle a été historiquement et demeure toujours un important couloir de passage vers les provinces maritimes tout comme la MRC du Témiscouata!

Depuis des lunes, les Matapédien(ne)s rêvent de voir les touristes choisir leur très belle, sinon incomparable région comme destination touristique. Remarquons que ce sont plus d’un demi million de touristes qui passent à chaque année par La Matapédia et dont la majorité justement ne font qu’y passer en route vers Percé, Forillon, l’Acadie, etc.

Nous pensons qu’il serait plus que normal que les Matapédien(ne)s puissent elles et eux aussi avoir une portion de leur vaste territoire boisé d’une superficie totale de plus de 4,944 Km carrés être convertie en aire protégée. Pourquoi pas la Seigneurie-du-Lac-Matapédia dont le territoire actuellement sous CAAF et d’une superficie de 68,3 Km carrés représente à peine 1.4% du vaste territoire forestier Matapédien!

Doté d’un tel patrimoine forestier intégralement protégé, la MRC de La Matapédia reconnue comme Capitale Forestière Canadienne en 1993 pourrait ainsi voir sont statut de destination touristique être considérablement rehaussé!


– 30 –

Source:

Gaëtan Ruest ing.
Maire d’Amqui
Cell : (418) 629 7334

Commentaires