La Vie rurale / Articles / Environnement / Le gouvernement du Québec aide Oleotek à se développer

Le gouvernement du Québec aide Oleotek à se développer

Chaudière-Appalaches

Le gouvernement du Québec aide Oleotek à se développer

Oleotek est un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) affilié au Cégep de Thetford Mines en Chaudière-Appalaches. Québec vient d’octroyer 5 millions de dollars à Oleotek pour se développer.

L’importante somme d’argent provient du fonds de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation 2010-2013 et doit servir à acheter l’édifice occupé par le centre. Une fois l’acquisition faite, Oleotek apportera les ajustements assurant sa pérennité et achètera des équipements d’analyse de matériaux et de la machinerie de production.

On retrouvera donc des laboratoires (kilo-lab et usine pilote) dans l’édifice qui nécessiteront des coûts d’exploitation plus élevés. La subvention de Québec permettra à Oleotek de faire face à cette augmentation dans le coût d’opérations.

Le domaine de l’oléochimie industrielle, dans lequel évolue Oleotek, consiste à utiliser une matière première considérée comme un déchet. «L'utilisation des produits de l'oléochimie industrielle est en croissance soutenue. Oleotek vise à accompagner l'industrie chimique québécoise dans ce passage obligé d'une industrie basée sur le pétrole vers une industrie basée sur des matières renouvelables produites au Québec» a expliqué au journal Le Soleil, le directeur général d’Oleotek David Berthiaume.

Fondé en 2002, Oleotek a développé au fil des ans des bioproduits industriels bien développé et utilisé mondialement. Leur utilisation, selon David Berthiaume, apporte de grands avantages environnementaux par rapport aux produits traditionnels en plus d’aider à la diversification économique de la région de Chaudière-Appalaches.

Commentaires