La Vie rurale / Articles / Environnement / Canicule sur le Québec

Canicule sur le Québec

Environnement

Une canicule est une période de grande chaleur. La définition exacte varie d’un pays à l’autre, mais on s’entend, règle générale, pour dire qu’il faut une température diurne d’au moins 30 degrés Celsius et une température nocturne de plus de 20 degrés Celsius durant un minimum de 72 heures pour qu’il y ait canicule. On ne parle pas ici de facteur humidex qui rend les fortes chaleurs encore plus désagréables, comme c’est le cas présentement sur plusieurs régions du Québec.

En effet, un avertissement de chaleur et d’humidité accablantes est en vigueur pour les prochains jours sur plusieurs régions du Québec : Capitale-Nationale, Centre-du-Québec, Chaudière-Appalaches, Estrie, Lanaudière, Laurentides, Mauricie, Montréal, Montérégie et Outaouais.

Cet avertissement signifie qu’une masse d’air chaud et fortement chargé d’humidité recouvre ces régions pour plusieurs jours. Les gens souffrant de maladies cardiaques ou respiratoires sont sujets à vivre des complications liées à leur état de santé durant un tel épisode de chaleur. C’est d’autant plus vrai si ces fortes chaleurs sont accompagnées de smog comme c’est le cas cette semaine surtout dans la région de Montréal. Il faut éviter une exposition prolongée aux éléments et, si on doit quand même le faire, il est impératif de s’hydrater constamment, de réduire son niveau d’activités physique et de préférer les endroits ombragés ou climatisés. Si vous ne suivez pas ces simples règles du gros bon sens, vous risquez la crampe musculaire, l’épuisement ou le coup de chaleur.

Plus la canicule est longue, moins votre organisme pourra la combattre adéquatement car il ne pourra se reposer les nuits de trop grandes chaleurs. Le facteur humidex a atteint 40 degrés Celsius sur plusieurs régions du Québec aujourd’hui et ce sera la même chose d’ici vendredi. Des records de chaleur devraient être battus mercredi et jeudi.

Commentaires