La Vie rurale / Articles / Côte-Nord / Raccordement d’Hydro-Québec au complexe La Romaine sur la Côte-Nord

Raccordement d’Hydro-Québec au complexe La Romaine sur la Côte-Nord

Côte-Nord

Hydro-Québec a la permission du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) pour raccorder à son réseau de production les quatre centrales du complexe hydroélectrique de La Romaine dans la région de la Côte-Nord. Dans son rapport d’évaluation publié aujourd’hui, le BAPE estime que le projet doit être mené à bien.

Ce n’est une surprise pour personne, rapporte la Presse Canadienne, car déjà, en 2009, le BAPE estimait La Romaine comme un investissement nécessaire qui ne pouvait être remplacé par une autre solution.

Il faut toutefois considérer que le rapport d’évaluation est un chèque en blanc pour faire n’importe quoi. En effet, le BAPE a émis des bémols sur certains aspects du projet et fait des recommandations pour diminuer davantage l’impact de ces travaux majeurs sur la faune et la flore. Ce qui est dans son mandat.

Hydro-Québec, qui a une fondation en environnement soit dit en passant, devra prévoir des mesures pour diminuer l’impact des travaux. Le BAPE s’inquiète fort à propos de l’impact du projet sur les migrations du caribou. Pierre Arcand, ministre du Développement durable, aura la responsabilité d’autoriser Hydro-Québec à continuer le projet et devra établir les conditions nécessaires pour répondre aux recommandations du BAPE.

Le rapport du BAPE rend légitime la poursuite des travaux, en respectant certaines conditions, de construction de quatre postes et le raccordement au réseau de quatre lignes de transport dont la longueur cumulative est de 500 kilomètres. Il s’agit d’un projet d’une valeur d’un milliard de dollars. La valeur totale du complexe La Romaine vaut 6,5 milliards de dollars.

Comme son nom l’indique, le complexe de La Romaine est construit sur la rivière Romaine. La construction suit son cours avec l’aide de 2000 travailleurs et, à terme, le complexe comprendra quatre centrales qui vont produire 1550 mégawats. Toutes n’ouvriront pas en même temps. Il est prévu d’ouvrir par étape, entre 2014 et 2020, les centrales. Par ouverture on parle ici de centrales opérationnelles.

Commentaires