La Vie rurale / Articles / Communiqués / Le CLD de la MRC de L'Assomption au service des agriculteurs

Le CLD de la MRC de L'Assomption au service des agriculteurs

Formation d'une coopérative d'utilisation de machinerie agricole

De gauche à droite: Réal Marien,
Lyne Mireault, Denis Rivest, Jeannot
Lemay et Frédéric Plante de la CDR
de Lanaudière.

Après plusieurs mois de préparation, une nouvelle coopérative d’utilisation de machinerie agricole (CUMA) verra le jour dans la MRC de L’Assomption. En formant la CUMA L’Achigan, les producteurs agricoles, accompagnés d’acteurs du développement comme le Centre local de développement de la MRC de L’Assomption et la CDR de Lanaudière, ont fait preuve d’une grande vision. Ils ont mis en place une formule éprouvée pour assurer la pérennité de plusieurs entreprises agricoles du sud de la région. « La CUMA est un outil formidable qui permettra de consolider nos entreprises agricoles qui sont très importantes dans la MRC de L’Assomption puisqu’elles sont non seulement créatrices d’emplois, mais représentent environ 75 % de la superficie de notre MRC », expliquait Jeannot Lemay, président du CLD de la MRC de L’Assomption.

La CUMA est un regroupement d’entreprises agricoles qui met en commun du matériel et de la machinerie dans le but de diminuer les besoins en machinerie et en équipements et, par conséquent, réduire les coûts de production. La coopérative achète le matériel agricole, en devient propriétaire et le rend disponible à ses membres, qui partagent les coûts en fonction du volume de travail à réaliser chaque année et des frais afférents. « En mettant en commun de la machinerie récente et performante, nos membres voient leurs coûts d’utilisation diminuer de 3 à 4 fois en plus de bénéficier d’équipements plus performants et plus efficaces favorisant ainsi une meilleure gestion du temps, mais surtout d’alléger le poids de l’endettement des entreprises », mentionnait Réal Marien, président de la coopérative.

En plus des avantages directs, elle permet d’autres avantages difficiles à quantifier, mais non moins importants pour le milieu agricole. « Son fonctionnement développe la coopération, l’entraide et le bon voisinage et, incidemment, brise l’isolement vécu par un trop grand nombre d’agriculteurs. Elle est un outil de plus en plus considéré pour la relève agricole comme moi », mentionnait Lyne Mireault, coordonnatrice de la CUMA. « Cet outil fort avantageux est disponible pour tous les agriculteurs du territoire et nous les invitons d’ailleurs à nous contacter pour devenir membre » d’ajouter Réal Marien, président de la coopérative.

Le CLD leur a accordé une subvention de 11 650 $ provenant du Fonds d’économie sociale pour le démarrage de la coopérative. Non seulement l’investissement permet de créer un emploi de coordination, mais il permet de consolider les entreprises membres, les emplois s’y rattachant et tout le secteur agricole. En s’impliquant dans cet important dossier agricole, le CLD de la MRC de L’Assomption répond ainsi à quatre axes prioritaires de sa nouvelle planification stratégique. « Nous sommes tout à fait en lien avec la nouvelle planification stratégique adoptée au printemps 2008, ce projet favorisera l’implantation de pratiques liées au développement durable, offrira un soutien au développement bioalimentaire, soutiendra la relève et permettra de dynamiser les milieux ruraux de notre MRC » d’ajouter Denis Rivest, représentant du secteur de l’économie sociale au Conseil d’administration du CLD de la MRC de L’Assomption.

« Le rôle du CLD est de s’adapter aux besoins du milieu et de soutenir les secteurs économiques prioritaires de notre MRC », soulignait le président du CLD, M. Lemay. La mission du CLD est d’assurer le développement local, le soutien à l’entrepreneuriat et la promotion du milieu. Visitez le www.cldmrclassomption.qc.ca pour plus d’information.


– 30 –

Source:

Jean Perron
Conseiller en développement économique
CLD de la MRC de L'Assomption
(450) 654-6488, poste 31

Commentaires