La Vie rurale / Articles / Chaudière-Appalaches / Travaux pour le prolongement de l’autoroute 73 de 4,5 kilomètres

Travaux pour le prolongement de l’autoroute 73 de 4,5 kilomètres

Chaudière-Appalaches

Après une attente de quarante ans, les travaux de prolongement de l’autoroute 73 ont débuté aujourd’hui par la pelletée de terre symbolique. Étaient présents Robert Dutil, député de Beauce-Sud et ministre du Revenu, et Maxime Bernier, député de Beauce.

 

La pelletée de terre s’est déroulée à Saint-Georges de Beauce. «Sur le plan économique, a rappelé Robert Dutil, l'autoroute est d'une importance primordiale pour la Beauce et Chaudière-Appalaches.» «À Ottawa, nous voulons continuer à faire rouler l'économie, a ajouté Maxime Bernier. La construction de nouvelles voies contribuera également à assurer la sécurité des automobilistes et à réduire la congestion routière.»

Ce prolongements sera de 4,5 kilomètres et coûtera 41,5 millions de dollars. Deux cent emplois seront créés. Il faut réaménager la route 204, c’est-à-dire la faire passer à quatre voies, la mise en place d’un carrefour giratoire. La fin des travaux pourrait arriver en 2013-2014. Mais pour vraiment parachever la 73, il faudrait réaliser les 18 kilomètres entre Beauceville et Saint-Georges. Or, deux tracés sont à l’étude et il y a de la contestation. Donc c’est pas encore demain la veille que la route sera complétée. En date d’aujourd’hui, le budget estimé est de 230 millions pour les 18 kilomètres restants. Plus les années passent plus le budget grimpe.

Quoi qu’il en soit, un tronçon de 4,5 kilomètres est en travaux, c’est déjà ça, et les conservateurs sont venus se faire un peu de capital politique avec ça. C’est de bonne guerre.

Commentaires