La Vie rurale / Articles / Capitale-Nationale / Mon arbre à moi remporte un vif succès malgré la pluie

Mon arbre à moi remporte un vif succès malgré la pluie

Capitale-Nationale

Fête de l'arbre

Stand de remise des arbres à la Fête de
l'arbre au Domaine Maiserets.
Photo: Ricardo Codina, La Vie Rurale.

Votre humble serviteur étant devenu papa ce printemps, l’invitation de l’Association forestière Québec métropolitain à participer à la fête familiale Mon arbre à moi n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Se déroulant au magnifique Domaine Maizerets dimanche le 20 mai dans le quartier Limoilou à Québec, cette activité s’inscrivant dans le cadre du Mois de l’arbre et des forêts était organisé dans le but de sensibiliser les citoyens à l’importance de prendre soin de notre patrimoine vert. Pour l’occasion, un arbre, au choix des parents, était remis pour chaque nouveau né. Ma conjointe et moi avons choisi le bouleau jaune pour notre petite fille.

Il fallait d’abord être inscrit au programme Mon arbre à moi du ministère des Ressources naturelles et de la Faune. L’arbre remis à la famille pour l’occasion grandira au même rythme que l’enfant. Lors de la remise de l’arbre, de judicieux conseils vous sont donnés. Si vous ratez votre coup, c’est que vous n’avez pas bien écouté, que vous n’avez pas le pouce vert du tout ou que vous êtes vraiment malchanceux.

Vous devez ensuite choisir l’espèce d’arbre que vous désirez planter. Les préposés vous posent des questions sur le terrain d’accueil, la composition du sol etc. Puis, ces personnes ressources vous aident ensuite à faire un choix judicieux. Vraiment chouette.

Plusieurs exposants étaient sur places, tous en rapport avec la forêt et le plein air ( voir communiqué ). Ce qui était décevant c’était la température maussade. Il pleuvait des cordes et les nombreuses familles devaient se cacher sous les chapiteaux. Impossible de déambuler dans le Domaine Maizerets avec une météo aussi exécrable.

Nous ne sommes donc pas restés très longtemps. Arthur l’Aventurier faisait la joie des tout petits sous l’une des tentes. La joie était moins visible sur les visages des parents. Notre poupon n’étant pas encore ne âge d’apprécier les aventures d’Arthur et nous ayant sans doute dépassé l’âge, sommes parti vers d’autres horizons. Arthur nous tapait un peu sur les nerfs pour être franc.

Quant à la météo, elle n’aura pas empêché l’activité d’être couronnée de succès. La pluie ayant commencée vers midi, la première partie de la journée fut très achalandée. Lorsque nous sommes arrivés vers 14h, il y avait encore beaucoup de monde, mais ce n’était plus la cohue.

Ceci dit, nous étions vraiment content de nous être déplacés, d’avoir un aussi bel accueil et un arbre à faire grandir pour notre fille.

Commentaires