La Vie rurale / Articles / Capitale-Nationale / Des citoyens demandent la démission du maire de L’Ancienne-Lorette

Des citoyens demandent la démission du maire de L’Ancienne-Lorette

Capitale-Nationale

Émile Loranger, maire de L’Ancienne-Lorette, mène un sondage actuellement auprès de ses citoyens pour que ces derniers décident s’ils veulent une hausse de taxes ou se fusionner à Québec. Grosso modo, c’est le choix offerts aux citoyens. Mais, certains d’entre eux veulent un troisième choix en refusant de participer au sondage et en faisant signer une pétition pour la démission du maire. C’est ce qu’on apprend dans le journal Le Soleil aujourd’hui.

Dès samedi, ils espèrent, en faisant du porte à porte, recueillir 1000 signatures pour «le troisième choix». «Le maire Loranger nous propose deux choix : une hausse de taxes en restant dans L'Ancienne-Lorette, sa démission et une refusion avec Québec. Nous, on propose un troisième choix : pour L'Ancienne-Lorette, mais sans Émile Loranger» explique le comptable Alain Fortin, un des organisateur de la pétition en entrevue avec Le Soleil.

 

Monsieur Fortin est lorettain et est le porte-parole du groupe de citoyens qui organise la pétition. Ces derniers disent qu’ils en ont assez d’un maire qu’ils qualifient de dictateur. L’article du journal Le Soleil nous apprend aussi qu’un des membres du groupe est Anthony Leclerc. C’est un jeune homme de dix-neuf ans qui avait été l’organisateur de la pétition en ligne pour la démission du premier ministre Jean-Charest à l’automne 2010. Le jeune homme sera le coordonnateur en chef de la pétition samedi.

 

Il y aura, par les membres de l’équipe, rencontre avec les citoyens chez-eux afin de solliciter les signatures, puis il y aura possibilité de signer en ligne. On retrouvera aussi une page Facebook et Twitter pour l’événement. Les résultats seront déposés au conseil municipal le 27 septembre prochain.

 

Du côté du maire Loranger, cela ne change rien à son sondage. La Ville va recueillir les avis jusqu’en milieu de semaine prochaine. Le taux de participation et les résultats seront comptabilisés et rendus publics par la suite.

Commentaires