La Vie rurale / Articles / Bas-Saint-Laurent / Le Rassemblement jeunesse du Bas-Saint-Laurent revient pour une deuxième année

Le Rassemblement jeunesse du Bas-Saint-Laurent revient pour une deuxième année

Sous le thème "Que nos passions prennent place"

Rassemblement jeunesse

La Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent a dévoilé aujourd'hui la tenue du 2e Rassemblement jeunesse régional, qui se tiendra du 27 au 29 juillet à Trois-Pistoles. Pour la deuxième année de ce rendez-vous citoyen des jeunes Bas-Laurentiens de 15 à 35 ans, la Commission jeunesse s’est associée au festival environnemental Échofête.

« L’Échofête est une initiative de jeunes et c’est un événement qui reçoit beaucoup de jeunes conscientisés. Nous avons donc décidé d’unir nos forces. Cela enrichit les deux événements car nous partageons les spectacles et quelques conférences », a affirmé Bruno Paradis, président de la Commission jeunesse.

Les jeunes inscrits participeront à des ateliers qui leur donneront l’heure juste sur certains enjeux régionaux et qui leur permettront aussi de connaître des outils et expertises développés en région pour y faire face. Des conférences seront données par des gens engagés tels qu’Henri Jacob, président de l’Action boréale et vice-président du Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE), Roméo Bouchard, auteur du livre Y a-t-il un avenir pour les régions? et ancien président fondateur de l’Union paysanne, ainsi que K, éco-citoyenne ayant participé à l’expérience télévisuelle Les Artisans du rebut global.

Les spectacles d’Henri Band et la musique traditionnelle du groupe de La Pocatière La Bourrasque celtique seront présentés le vendredi soir. La soirée de samedi laissera place aux sonorités des musiques du monde avec Balthazar, Oztara et le groupe reggae Kaliroots.

Les enfants sont également les bienvenus. Une halte garderie, ainsi que différentes animations sont prévues à leur attention.

Bruno Paradis, a rappellé que « lors de la 1re édition du Rassemblement jeunesse, en 2005, 100 % des participants ont demandé que cet événement soit repris. ». Les jeunes de la région sont conviés à s’inscrire rapidement, sur le site Internet de la Commission jeunesse. Le nombre de places est limité.

Commentaires