La Vie rurale / Articles / Bas-Saint-Laurent / La pêche au crabe retardée à cause des glaces

La pêche au crabe retardée à cause des glaces

Bas-Saint-Laurent et Gaspésie

Photo: Wayne Duguay, © Le Québec en
images, CCDMD.

C’est le premier avril que la pêche au crabe débute dans l’estuaire du St-Laurent. Ça doit donc débuter aujourd’hui. Rien à faire pourtant. Les crabiers restent au port car ils ne peuvent sortir en raison des glaces qui bloquent le passage vers le large.

René Landry, président de l’Association des crabiers de l’estuaire, affirme à Radio-Canada que cela est une situation exceptionnelle qui ne s’est pas vue depuis au moins dix ans. Normalement, le 1er avril, les crabiers peuvent partir. Même queqlues jours avant ça ne posaitpas problème ces dernières années. Mais là, les crabiers de la zone 17 restent à quai à Rimouski.

Un bon deux km de glaces empêchent les bateaux de rejoindre le chenal. Avec la baisse des quotas et la saison écourtée les pêcheurs de la zone entre Trois-Pistoles et Rivière-à-Claude risquent de connaître une année un peu maigre en terme de profits.

Si tout va bien toutefois, les 23 bateaux que compte la zone 17 vont récolter 1430 tonnes de crabes des neige. Sur les étals de vos supermarchés, on s’attend à ce que les pattes de crabes cuites coûtent 9$ la livre et plus.

Commentaires