La Vie rurale / Articles / Agriculture / La légionnaire est de retour dans les champs

La légionnaire est de retour dans les champs

Légionnaire uniponctuée

Photo: MAPAQ.

Ce communiqué spécial a pour but d’informer les producteurs et productrices agricoles que la légionnaire uniponctuée a été détectée au Québec. Les conseillers, producteurs et productrices agricoles de l’Outaouais devraient surveiller les champs de près afin de déterminer si une intervention est nécessaire.

Les champs devraient être inspectés tôt le matin ou en soirée lorsque la légionnaire uniponctuée est active. Il est possible d’observer des populations élevées dans les champs de maïs, d’orge, d’avoine et de foin. La larve de la légionnaire uniponctuée est brunâtre à verte avec deux bandes orangées bordées de blanc. Elle atteint 3 à 4 cm de longueur à la fin de son développement.

Il est recommandé d’effectuer un traitement insecticide lorsque la population de larves atteint une larve par 4 plants dans le cas du maïs ou encore 54 à 64 larves par mètre carré pour les autres cultures. Le traitement est plus efficace lorsque les larves sont petites (1 à 2 cm). Il est inutile de traiter lorsqu’elles atteignent leur pleine maturité (3 à 4 cm), car elles cessent alors de manger. Le maïs Bt a subi peu de dommage dans le passé. Ces champs ne devraient pas nécessiter de traitement, sauf pour les refuges.

Les producteurs et productrices agricoles doivent consulter leur agronome pour obtenir une recommandation précise.

Pour plus d’information on peut consulter le site du Réseau d’avertissements phytosanitaires à l’adresse suivante : www.agrireseau.qc.ca/rap, ainsi que le bulletin d’information comprenant la liste des insecticides qui peuvent être utilisés contre la légionnaire uniponctuée au http://www.agrireseau.qc.ca/Rap/documents/a03gc07.pdf.

Les infestations de légionnaire uniponctuée surviennent environ tous les 5 à 10 ans. Les dernières infestations remontent à 2001 et 2005. Les observations faites cette année, à l’aide de pièges à phéromones, confirment que la période de risque pour les cultures sera du 27 juin au 17 juillet 2007.


– 30 –

Source:

Marc F. Clément, agronome
Conseiller en grandes cultures et agroenvironnement
Direction régionale de l’Outaouais-Laurentides, secteur Outaouais
Tél. : (819) 986-8544 ou 1 888 536-2720 poste 225
Courriel : Marc-F.Clement@mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires