La Vie rurale / Articles / Actualités / Le ciel tombe sur la tête des citoyens de Mont-Laurier

Le ciel tombe sur la tête des citoyens de Mont-Laurier

Laurentides

Tornade F2 à Mont-Laurier.
Source Youtube : myelle666.

Une tornade de force F2 sur l’échelle de Fujita a frappé la municipalité de Mont-Laurier mardi après-midi à 14 h 45 dans les Laurentides. Cela veut dire des vents atteignant 200 km à l’heure. F0 étant la plus faible et F5 étant la plus forte. La dernière fois qu’une tornade F2 a frappé le Québec, c’était en 2006 à Lac-Drolet en Estrie.

Vers 13 h 50, une alerte d’orage violent avait été émise par Environnement Canada une heure avant l’apparition de la tornade.

C’est la sixième tornade confirmée en 2009 au Québec après Normandin, au Lac-Saint-Jean le 1er mai, Boisbriand, Lachute et Saint-Jérôme, le 11 juin, Saint-Augustin-de-Mirabel, Lachute et Saint-Jérôme, le 11 juillet aussi, Sainte-Catherine, en Estrie, le 27 juillet et Québec le 29 juillet dans le secteur Duberger. En moyenne, ces derniers vingt ans, on compte 6 tornades annuelles au Québec.

Source vidéo: myelle666.

Cette fois, la tornade a fait des dégâts importants dans la municipalité de Mont-Laurier. Potentiellement pour des millions de dollars selon le maire interrogé sur les ondes de RDI ce matin. En effet, une quarantaine de maisons auraient été complètement ou partiellement détruites. On déplore trois blessés. La SQ a entrepris avec les citoyens et les autorités municipales le grand nettoyage.

Comme si ce malheur n’était pas suffisant, un hélicoptère s’est écrasé ce matin à Mont-Laurier. On déplore deux morts. L’appareil s’est écrasé près de l’aéroport régional quasiment sur la route 117. Les victimes sont Hugh Haugland, caméraman pour la station de télévision anglophone CFCF et Roger Bélanger, pilote de l’appareil et originaire de Mont-Laurier. Les dépouilles ont été retirées de l’hélicoptère calciné.

Le pilote aurait offert à plusieurs caméramens ses services pour tourner des images aériennes de la désolation environnante. Interrogé par la Presse Canadienne, Michel Perrier, directeur de l’aéroport, l’appareil aurait connu une panne de moteur en plein vol. Le pilote tentant de poser l’appareil aurait touché un câble caché par la végétation. L’appareil s’est ensuite écrasé, les réservoirs à essence se sont éventrés et une étincelle a embrasé le tout. Les corps de victimes sont à la morgue en attendant l’enquête. La route 117 va demeurer fermer le reste de la journée pour le bon déroulement de cette enquête même si cette route est l’artère principale de la région. Michel Adrien le maire, devait faire une conférence de presse sur la reconstruction à 11 h, la conférence a été remise à un moment indéterminé à cause de cet écrasement meurtrier.

Commentaires