La Vie rurale / Articles / Abitibi-Témiscamingue / Un don important reçu par l’Hôpital de Val-d’Or

Un don important reçu par l’Hôpital de Val-d’Or

Abitibi-Témiscamingue

Hôpital de Val-d'Or

Source image :

http://www.csssvo.qc.ca/hop_valdor.asp

La Fondation Paul-Giroux pour l’achat d’équipement plus performant vient de remettre 36 000$ à l’Hôpital de Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue, pour acheter de l’appareillage d’assistance respiratoire muni d’un moniteur défibrillateur. C’est le département d’inhalothérapie qui en gérerait l’utilisation.

L’équipement permettra d’assurer plus de sécurité aux patients en troubles respiratoires et cardiaques à l’urgence et aux soins intensifs. Les patients en attente d’une greffe pulmonaire seront sans doute les bénéficiaires les plus nombreux. Mme Mylène Gauthier, chef de service en inhalothérapie, réadaptation physique et cardiologie, a affirmé à Radio-Canada : « Parfois, la ventilation d'un patient peut se dégrader au fil des mois avant qu'il puisse recevoir une transplantation pulmonaire. Ce genre d'appareil va pouvoir lui assurer une ventilation qui va lui permettre de se rendre jusqu'à sa chirurgie »

Norman Furlong, président de la Fondation Paul-Giroux, souhaite que les nouveaux appareils puissent bien servir les futurs greffés. « Si on sauve juste une vie, dit M. Furlong, la machine est déjà payée. » a-t-il mentionné à Radio-Canada. La fondation qu’il présidente s’est donnée le mandat de sensibiliser la population au don d’organes et à venir en aide aux patient en attente de greffe. Paul Giroux, un homme d’affaires de Val-d’Or a fondé la fondation qui porte son nom en 1990 (vingt ans déjà) après avoir bénéficié d’une transplantation cardiaque.

Commentaires