La Vie rurale / Articles / Abitibi-Témiscamingue / La ville d’Amos prend en charge des sinistrés

La ville d’Amos prend en charge des sinistrés

Abitibi-Témiscamingue

Un important incendie a récemment ravagé un immeuble à logement à Amos en Abitibi-Témiscamingue. Une soixantaine de personnes se sont retrouvées sans logement. La Croix-Rouge loge pour une courte période des sinistrés, mais pour le plus long terme, c’est la ville d’Amos qui prend la relève.

La plupart des sinistrés trouvent à se reloger, mais quelques-uns n’y arrivent pas. Jusqu’à lundi prochain à midi (heure du départ dans les hôtels), la ville d’Amos va héberger ces sinistrés dans un hôtel. Ils sont cinq sur soixante.

« C'est sûr que la meilleure chose aurait été de leur dire “Bonne nouvelle, on a trouvé un appartement pour chacun de vous”, mais on sait qu'il n'y en a pas et la pénurie, elle est totale, elle est entière. Je le savais, mais je l'ai vu », a déclaré le maire d'Amos, Ulrick Chérubin, à Radio-Canada.

La situation est donc difficile autant pour les sinistrés que pour la ville d’Amos qui tente du mieux qu’elle peut d’aider ces quelques citoyens. C’est derniers ont donc quatre jours pour se reloger, sans quoi, ils devront payer pour leur hôtel ou trouver une autre solution.

Commentaires